Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

elisabeth molina

Biographie Elisabeth Molina...

Publié le par Evy

Biographie Elisabeth Molina...

Biographie de l’auteure : 

Née à Perpignan en 1980, d’une famille espagnole, Elisabeth MOLINA a fait ses  études à l’université de Perpignan où elle a obtenu un Master II Recherches en civilisation et  littérature espagnole et hispano-américaine. Etudier la littérature, la peinture et la  filmographie lui a permis de se plonger dans cet univers particulier de l’écriture et d’alimenter  son imagination. Le projet d’écriture lui tient à cœur depuis son enfance. En effet, dès l’âge de  9 ans, Elisabeth a commencé à écrire des histoires d’aventures puis s’est attaquée à des  nouvelles appartenant au genre fantastique pour enfin se tourner vers le roman. Elisabeth n’a  pas de genre bien défini, ce qu’elle aime avant tout c’est écrire et raconter des histoires, tout  simplement. De caractère persévérant, Elisabeth se bat pour ce qu’elle désire le plus. 

Actuellement, Elisabeth est professeure d’espagnol. Elle est aussi traductrice  (FR/ESP) et a d’ailleurs traduit ses deux premiers romans en espagnol avec l’aide de son amie  Laura Cacheiro Quintas, maître de conférence à l’université de Rouen et spécialiste en  traductologie.

 

Partager cet article
Repost0

Retour de Lecture ...Elisabeth Molina

Publié le par Evy

Retour de Lecture ...Elisabeth Molina


 Concernant les commentaires des visiteurs en voici un d’une femme Belge créatrice du blog « Le monde enchanté de mes lectures ».

 

« Cela fait bien longtemps que je ne me souviens pas des rêves que je fait, ni de mes  cauchemars d'ailleurs. Et franchement, lorsque je vois les cauchemars de la petite Aurora, je  me dis que ce n'est pas plus mal que je ne me souvienne de rien. Bien que j'ai adoré m'immerger dans cet univers captivant que nous donne l'auteure, je trouve  que le « découpage » est un peu particulier, AU sein d'un seul chapitre, nous pouvons très  bien avoir plusieurs parties, alors que je trouve que cela n'était pas spécialement nécessaire  pour la compréhension. Si j'ai réussi à passer au-dessus de ce point, c'est vrai que cela m'a  malgré tout un peu gênée lors de ma lecture, par contre, c'est idéal si l'on veut faire une pause  avant le début d'un nouveau chapitre. 

Dès le début, Elisabeth Molina nous plonge dans les tourments de la petite Aurora, le lecteur  comprend directement que cette fillette est différente, ou du moins qu'elle demande beaucoup  plus d'attention du fait qu'elle fait énormément de cauchemars. Cauchemars qu'elle fait  principalement lorsqu'elle est dans sa propre maison, il faut bien dire que sa mère n'aide pas  vraiment à ce que sa fille puisse s'apaiser. Je ne vous cache pas qu'étant maman moi-même,  j'ai eu du mal à comprendre cette mère et son comportement envers sa fille, du moins dans les  débuts du livre. 

Plusieurs questions se posent au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, des questions  qui ne trouvent pas forcément de réponses rapidement, je dois dire que sur ce point, l'auteure a  très bien mené sa barque, elle maintient le suspens jusqu'au bout. Les rêves prémonitoires,  voilà un sujet que j'ai toujours trouvé captivant, du coup je ne pouvais qu'être ravie d'avoir ce  livre entre les mains. Je trouve que l'intrigue est bien menée, cohérente, l'auteure maintient un  rythme assez stable qui devient parfois très intense. J'en ai parfois eu le souffle coupé et la  respiration haletante. 

De ce que j'en sait, c'est le premier livre publié de l'auteure, et d'après moi elle va faire parler  d'elle dans le domaine du thriller. J'espère qu'elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin,  parce que moi, je suis conquise par sa plume. »

 

Partager cet article
Repost0