Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

catherine barcelonne

Salon du livre de Saint-Cyprien! Catherine Barcelonne...

Publié le par Evy

Je vous présente mes romans et les salons auxquels je participe: adeptes de la SF et de la fantasy, vous aimerez sûrement mes romans ITURIA 1 et 2 ( anticipation post apocalyptique)dans lesquels un groupe d'adolescents partent dans une quête improbable pour sauver le monde. Si vous préférez les nouvelles, tentez NOUVELLES ERES qui décrit 12 futurs possibles imaginés par 12 auteurs. Et si vous parcourez l'Occitanie, arrêtez-vous samedi 11 septembre au salon du livre de Saint-Cyprien!

 

 

Partager cet article
Repost0

chronique sur ITURIA, le passage par Manon Lécuyer

Publié le par Catherine Barcelonne

Cet article est reposté depuis catherinebarcelonne.over-blog.com.

Idée cadeau pour la Fête des mères 

 

Partager cet article
Repost0

Thildania

Publié le par Catherine Barcelonne

Cet article est reposté depuis catherinebarcelonne.over-blog.com.

Thildania
Partager cet article
Repost0

Ituria à paraître en mai ... juin Catherine Barcelonne

Publié le par Evy

Partager cet article
Repost0

Voici un extrait de mon roman Ituria : de l'Auteur Catherine Barcelonne

Publié le par Evy

Voici un extrait de mon roman Ituria : de l'Auteur Catherine Barcelonne

Avec de belles fleurs, achetez un bouquin.

D’un roman historique, d’amour ou même noir,

 
 

 

Nouvelle ou poésie, conte issu du terroir,

Étonnez votre amour en lui offrant un livre.

La lecture et l’amour nous aident à mieux vivre.

20200919_095041

Voici un extrait de mon roman Ituria :

Soudain, ils s’immobilisèrent. Ils étaient encerclés par six énormes garks, juchés sur les plus grosses branches.

Ils voyaient pour la première fois ces hideuses créatures en chair, en écailles, et en os. Comme les hologrammes du Centre, elles mesuraient environ deux mètres, et étaient recouvertes de plaques verdâtres. Des ailes diaphanes de couleur brunâtre dépassaient de leurs épaules musculeuses. Leurs petits yeux injectés de sang fixaient les trois proies, qui, au vu de la bave qui s’échappait des horribles gueules, remplies de dents pointues et aiguisées comme des rasoirs, leur paraissaient succulentes.

Zya fut la première à réagir, elle encocha calmement une flèche et visa le monstre le plus proche entre les orbites. Il tomba sans un cri, en entraînant les branchages sur son passage.

Natan, instinctivement, utilisa son don pour faire tournoyer une des ramures cassées qui percuta un second gark. Il en profita pour le diriger dans sa chute sur un tronc brisé où il s’empala.

Zak restait tétanisé devant le spectacle d’horreur qui se déroulait face à lui.

Les quatre créatures descendirent prestement de leur perchoir, et atterrirent dans un bruit sourd sur le lit de feuilles qui recouvrait le sol.

Zya laissa partir son deuxième trait, mais celle-ci n’atteignit que la large épaule de son adversaire. Il poussa un hurlement de douleur si strident que les poils des aventuriers se hérissèrent. Il chargea instantanément la jeune fille.

Zak réagit alors, son cœur prenant le relais de son cerveau défaillant. Il se plaça devant l’amazone, et se transforma en un gark aussi grand que le malotru qui s’attaquait à son amie. Ce dernier stoppa net, et regarda, quelque peu désorienté, ce nouveau venu qui s'interposait entre lui et son repas. Natan en profita pour donner une impulsion psychique au jet toujours fiché dans l’articulation. Il dévia sous la clavicule et transperça le cœur de la créature qui s’écroula à son tour.

Mais il en restait encore trois, et ils n’avaient pas l’air de vouloir lâcher leur futur festin. Leurs compagnons de combat gisaient entre eux et leurs proies et ils s’apprêtèrent à contourner ce malencontreux obstacle.

— Fuyez ! Cria Zya en encochant sa troisième flèche."

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur bien sur dédicacé (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

barcelonnecatherine@gmail.com

Partager cet article
Repost0

Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Publié le par Evy

Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé...


20200919_095141.jpg

Où acheter :

https://www.fantasy-editions-rcl.com/catherine-barcelonne

 

Le combat s’éternisait. Les anneaux du monstre s’étaient inexorablement enroulés autour du corps de Sandra, lui interdisant à présent le moindre geste. Se débattant tout de même la jeune femme tentait désespérément de s’extirper de cette étreinte mortelle. Elle commença à suffoquer, aspirant la plus petite parcelle d’air disponible, mais déjà une myriade de points noirs envahissait son champ de vision. Bientôt ce serait la fin. Alors que son cœur cognait à tout rompre dans sa poitrine, une voix impérieuse gronda à l’intérieur de son crâne.

— Sandra, ouvre les yeux !

Dans un dernier effort, la guerrière souleva les paupières. Une lumière crue l’éblouit tandis qu’une énorme langue rose hydratait sa délicate peau de rousse. La gorge sèche, elle réussit néanmoins à grogner.

— Arrête Caboche !

Elle s’étaitune fois encore entortillée dans ses draps pendant son sommeil agité. Se dégageant du linceul piégeur, elle caressa la douce fourrure fauve de son chien et se tourna vers son frère cadet Armand, qui la scrutait d’un regard inquisiteur.

— Sandra, tu devrais vraiment consulter. Tes cauchemars reviennent de plus en plus souvent. Si je n’avais pas été là, tu te serais étouffée dans ton oreiller !

La jeune femme écarta enfin le drap fripé, se leva et se dirigea vers la salle de bain.

— OK, monsieur le rabat-joie ! Je prendrai rendez-vous !

Le contact de l’eau chaude dissipa le désarroi qui toujours persistait quand elle passait la nuit dans cet autre univers, rempli de chimères plus ou moins amicales. Pour éloigner cette impression et ce malaise face à ces rêves qui semblaient si réels, elle s’était imposée un rituel, se pincer pour s’assurer de son état de veille.

Propre et habillée, elle avala un café serré et partagea le croissant avec son fidèle Caboche, puis rejoignit l’enclos des tortues. Artémis, la femelle, avait pondu et d’un jour à l’autre les œufs devaient éclore. Sandra ne voulait à aucun prix rater cette naissance.

Elle dégagea donc les copeaux de paille autour du premier, et, sans prêter attention aux jappements de Caboche à qui le carré des reptilien s’était interdit, s’extasia devant la blancheur adamantine de la coquille

— Si tu es une fille je t’appellerai Athéna, habile guerrière. Et si tu nais mâle, ce sera Hermès le rusé.

Joignant le geste à la parole, elle effleura la surface lisse et immaculée de l’index. Un arc électrique bleu relia la gangue minérale à l’ongle de Sandra. Surprise, elle retira promptement le doigt, l’examina, ne vit aucune blessure. Elle reporta alors son regard sur l’œuf. Une sombre ligne brisée le parcourait à présent, qui se transforma en fêlure puis en fracture. Un éclat se détacha et un minuscule appendice nasal apparut. Sandra s’émerveilla de la ténacité de l’animal, qui coup après coup, cassait la carapace d’ivoire qui l’avait jusque-là abrité et nourri, mais qui pouvait devenir prison létale s’il ne s’en échappait pas maintenant. La frimousse préhistorique pointa entièrement hors de l’œuf.

Envie de lire d'autre choix cliquer sur le lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/catherine%20Barcelonne/

Partager cet article
Repost0

Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Publié le par Evy

Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...


20200919_095108.jpg

 

Où l’acheter :

https://www.livrs-editions.com/boutique/nouvelles/nouvelles-eres/

 

J1-CYBORG 389-27.03.2050

 

L’énergie afflue. Je la sens parcourir mes circuits, envahir chaque parcelle de mon corps synthétique. Je lance la procédure de vérification. Ma mémoire fonctionne à plein régime, les programmes s’ouvrent les uns après les autres, distillant toutes les informations dont j’ai besoin. Ma cage thoracique se met en branle, simulant l’inspiration et l’expiration. Je mobilise les orteils, puis mes doigts. À présent, il me faut soulever les paupières. Une lumière crue agresse mes récepteurs optiques qui amorcent le déploiement de l’iris. Je fais la mise au point et penche la tête. Mes capteurs gravitationnels n’ont  pas failli, je suis en position horizontale, allongé sur une table, les mains et pieds entravés par des sangles bien serrées. Près de moi se tient un homme, assis devant un ordinateur. Il tourne le regard vers moi et m’adresse la parole. Les senseurs auditifs s’actionnent en même temps que ma base linguistique.

⸺ Bonjour et bienvenu parmi nous 389. Voyons un peu si tu es opérationnel.

Se penchant sur son écran tout en rechaussant ses lunettes, il tapote rapidement les touches du clavier et mon programme de reconnaissance d’expression m’indique qu’il est satisfait.

⸺Peux-tu me dire quel est mon nom et ma fonction ?

Je consulte ma banque de données, il s’agit de Sam Patern, mon créateur. Il a atteint l’âge de cinquante-quatre ans, déjà avancé chez son espèce, et bénéficie d’une intelligence hors norme. Son parcours professionnel est jalonné de découvertes aussi spectaculaires que les récompenses et honneurs reçus. Contrairement à ses congénères, sa vie privée est un désert. Orphelin à seize ans, suite à un accident de voiture qui a détruit ses géniteurs, il s’est consacré entièrement à ses études, en délaissant ses activités sociales. 

Je mobilise les lèvres, mais aucun son n’en sort. Je vérifie mes senseurs et connexions. Mon serveur m’indique que tout fonctionne correctement. J’essaie à nouveau, mais une fois encore, le silence accompagne mes mimiques. Je relance, mais tout est opérationnel. Je ne comprends pas, je bloque, je sens mon disque dur tourner en boucle. Une solution me parvient, je penche la tête vers Sam et le fixe. Il a rechaussé ses lunettes et tape fébrilement des lignes sur mon programme mère. De temps en temps, il s’arrête net, relie, corrige et écrit. Simultanément, je constate le changement au niveau des connexions à l’intérieur de mes circuits. Quand enfin il se redresse et pivote à nouveau vers moi, il sourit.

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir

Cliquer sur le lien ci-dessous pour plus de choix

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/catherine%20Barcelonne/

Partager cet article
Repost0

Catherine Barcelonne Auteur...

Publié le par Evy

Catherine Barcelonne Auteur...


C:\Users\cathy\Desktop\bob decoster\photos\20200901_105153.jpg

Passionnée depuis l’âge de 10 ans par la lecture  en découvrant l’œuvre de René Barjavel, et plonge dans ces univers « autres » avec Tolkien, Asimov, R Hobb,  M Zimmer-Bradley, D Eddings, M.Moorcock, mais aussi R Merle, B Werber, G Orwell, T Goodking, S Meyer,  HG Wells et bien d’autres.

Ce docteur en chirurgie dentaire dans les Pyrénées orientales est opérée de l’épaule droite en 2010. Inactive pendant six mois, elle s’aventure dans l’écriture avec l’idée d’écrire une histoire pour ses enfants. Depuis, cette pratique s’est transformée en moment  nécessaire après les journées de travail. En 2017 elle est lauréate du Prix du récit Fantasy 2016 avec sa nouvelle « Pince-moi » et publiée aux éditions  « Fantasy Editions ». En 2018, elle crée son blog catherinebarcelonne-over.blog.com. Son roman de SF ITURIA est édité par Mondes Futuristes courant avril 2020. Et sa nouvelle 389 est intégrée dans l’anthologie « Nouvelles ères » parue chez Livr’S Editions en mai.

2016 : ma nouvelle  fantasy « Pince-moi » est primée et éditée dans l’anthologie « L’ailleurs est ici, les rituels, aux éditions Fantasy éditions.


20200919_095141

2020 ma nouvelle  SF « 389 » est primée et éditée dans l’anthologie « Nouvelles ères » aux éditions Livr’s éditions.


20200919_095108

2020 mon roman de SF « Ituria, le passage » est édité aux éditions Mondes futuristes.


20200919_095041

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

barcelonnecatherine@gmail.com

Partager cet article
Repost0