Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

32 résultats pour “sylvette faisantier

Sylvette Faisandier, Auteur....

Publié le par Evy

Sylvette Faisandier, Auteur....

Syvette Faisandier, Auteur.

Un univers d’amour, d’humour et de tendresse.

La Balade de Nelson et La Balade de Léo sont des albums jeunesse réalisés à partie de photos. 

La Balade de Nelson met en scène un chiot qui se promène autour d’un lac à la recherche de copains pour jouer. Il va croiser des canards, des mouettes, des insectes et puis Le Grand Rex. C’est l’occasion pour des bambins de découvrir la nature à partir des photos prises par l’auteur dans les Landes, sur les berges du lac de Sanguinet.  Mais au fait, qui est Le Grand Rex? Le copain de Nelson est un chien qui adore courir dans le sable, au bord du lac. 


C:\Users\A3480192\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\2H0F6WCX\La-balade-de-Nelson.png


Capture d’écran

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement. (13,80€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

Partager cet article
Repost0

𝑺𝒂𝒍𝒐𝒏 𝒅𝒖 𝒍𝒊𝒗𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝑹𝒆́𝒂𝒍𝒎𝒐𝒏𝒕 26/09/2021

Publié le par Evy


𝑺𝒂𝒍𝒐𝒏 𝒅𝒖 𝒍𝒊𝒗𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝑹𝒆́𝒂𝒍𝒎𝒐𝒏𝒕 26/09/2021


Affiche SFA Réalmont.jpg

Ce salon 📖 me donne l’opportunité de présenter mes #romans et mon univers littéraire aux lecteurs du pays d’#Albi, ainsi qu’aux touristes qui aiment particulièrement ce coin du Sud-ouest de la France. Mes écrits cultivent l’optimisme. Mon univers littéraire fait rimer amour avec humour, bonne humeur et tendresse. #culture #roman #livre

 

Ce salon est organisé par la commission culture de la ville de #Réalmont dans le Tarn. Je serai en compagnie de quelques uns des membres de l’Association des Auteurs d'Occitanie et de Catalogne dont Gérard Baylet, président de l’AOC, Sylvie Sorgesa-Alibert et Evelyne Génique .

 

Nous vous attendons nombreux ! 😘

 

Article à découvrir sur mon site :

https://sylvette-faisandier-auteur.fr/dedicace-a-realmont/

Publié dans Salon du livre

Partager cet article
Repost0

Le 4ème Salon du livre aura lieu dimanche 12 septembre à l' Abbaye de St Polycarpe

Publié le par Evy

 

Le 4ème Salon du livre aura lieu dimanche 12 septembre à l' Abbaye de St Polycarpe, aux portes de Limoux 11. (Avec les règles sanitaires en vigueur)
Dans le cadre d’exception de l'Abbaye chargé de pierres, d'Histoire et de traditions aura lieu la quatrième rencontre avec des écrivains de notre région pour une journée de dédicaces.
Des écrivains, des maisons d'édition, stands de bouquinistes...
En partenariat avec Aude Culture, Pyrénées F.M ,la presse locale, le journal le Limouxin, le Lions Club International la sémillante, les Éditions ACALA, Sydney Laurent...
Possibilité de restauration sur place au jardin avec paella.
Une belle journée de rencontres en perspective. 

Auteurs qui sont présent AOC & Catalans

Sylvie Sorgesa

Gérard Baylet

Bernard Cazeaux

Sylvette Faisandier

Catherine Quivy

Tatiana Kletzky Pradère

Evelyne Genique

Robert Mondange

 

Partager cet article
Repost0

Salon du Livre, du goût et de l’artisanat à Vinça, samedi 21 août 2021 et dimanche 22

Publié le par Evy

Salon du Livre du Goût et de l’artisanat 

à Vinça

 

Samedi 21 août 2021

De 14h à 18h

 

Dimanche 22 août 

De 10h à 18h

 

Complexe sportif du Canigou – Espace Christian Bourquin  66320 Vinça

 

LES ECRIVAINS

 

LEGRAIS Hélène

AYMAR Lucien

BAILLAAYRE Adrien

BARCELONNE Catherine

BAYLET Gérard

BERBARD – VILLA Nicole

BERT Patrick

BONNEL Jean-Pierre

BONNAFOS Laetitia

CARRE Claude

CAU Thérèse

CHEMARIN Caroline

DESEILLE Solange

DUPUIS Éric

FAISANDIER Sylvette

FARINES Brigitte

FORES Jean-Louis

GENIQUE Evelyne

KOUZMIN Pierre

LE DANTEC Monique

MAJDI Hassan 

NADAL Marie-Pierre

NOBECOURT-SEIDEL Régine

ORIOT Pascale

RAYNAUD Guy

SAVARIT Fabienne

SORGESA-ALIBERT Sylvie

VALMERE Breath

MARTIN Salomé

CATHELIN Annie

ORTEGA Julien

LAPEYRE Jean-Philippe

 

Partager cet article
Repost0

Syvette Faisandier, Auteur...

Publié le par Evy

Syvette Faisandier, Auteur...

Syvette Faisandier, Auteur. Un univers d’amour, d’humour et de tendresse.

Avec La Librairie Arcachonnaise, Sylvette Faisandier signe son premier roman policier.

Comme pour ses précédents ouvrages, l’Humour, l’émotion et le suspense sont bien présents.

De futures histoires devraient venir enrichir la collection des Détectives Amateurs.

Louise quitte Paris pour Arcachon après une dispute avec son mari et associé Vincent. 

Entre la capitale et sa terre d’accueil, Louise séjourne brièvement à Deauville, Saint-Malo et La Roche-sur-Yon. 

Après chaque départ de l’une de ces villes, des femmes brunes aux yeux clairs sont retrouvées assassinées et les journaux relient ces meurtres à la disparition inquiétante survenue peu de temps auparavant à Paris d’une serveuse de restaurant aux caractéristiques physiques proches de celles des victimes mais également de Louise.

 Louise est-elle en danger ? Qui est l’homme qui la suit depuis Paris ? 

Des questions que se pose Clotilde, propriétaire de La Librairie Arcachonnaise.

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (18€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

Partager cet article
Repost0

Syvette Faisandier, Auteur...

Publié le par Evy

Syvette Faisandier, Auteur...

Syvette Faisandier, Auteur. Un univers d’amour, d’humour et de tendresse.

Avec Parfums de Femmes, Sylvette Faisandier nous offre son premier recueil de nouvelles.

Humour, amour, tendresse, émotion, suspense. 

Si l’on devait résumer Parfums de Femmes en quelques mots, ce sont ces cinq qualificatifs qui s’imposeraient.

PARFUMS DE FEMMES est un recueil de 20 nouvelles offrant au lecteur les portraits d’héroïnes ordinaires. Vingt femmes attachantes, venant d’horizons différents. Vingt figures féminines, bien décidées à prendre leurs destins en mains.

 La romancière, victime d’une tempête qui va changer le cours de sa vie.

 L’enfant en mal de grands-parents et la vieille dame malmenée par l’existence, dont les chemins vont se croiser.

 L’ancienne détenue et sa lutte pour se construire un avenir meilleur.

 Mais aussi, l’amazone des temps modernes, la conductrice, la désespérée, l’écrivaine en mal de succès, la femme abandonnée, la future mariée en fuite le jour de ses noces, la Parisienne timide, et bien d’autres.

 Vingt récits émouvants, drôles et optimistes qui sont autant d’hymnes à la vie.

H:\_Editeurs et salons\_Editeurs\Le Lys Bleu\Cover ParfusDeFemmes.png

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (16,90€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

Partager cet article
Repost0

Salon du livre Saint-Cyprien samedi 11 septembre ...

Publié le par Evy

Entre dédicaces et lectures en plein air une belle journée littéraire s’annonce au cœur d’une nature verdoyante.

Les 40 Auteurs  vous feront la lecture dans le cadre bucolique du jardin des plantes de Saint-Cyprien aux Capellans. Une quarantaine d’auteurs vous invitent à découvrir leurs ouvrages pour la jeunesse mais également, romans, science et fiction, poétique en passant par des livres de terroir ou historiques.

Auteurs qui seront présents 

Gérard Baylet

Sylvie Sorgesa 

Hanna Fiedrich

Virginie Maurille

Claude Carré 
Nicole Yrle  

Sylvette Faisandier

Marion Pelissier

Evelyne Genique

Mylène Lambert

Paul Arquier-Parayre

Adrien Baillayre

Ludivine Martinez

Elisabeth Molina

Bernard Cazeaux

Gisèle Gonneau

Jean-Louis Fores

Pierre Kouzmin

Jean-Philippe Lapeyre

Catherine Barcelone 

M.P Nadal

 

Ce samedi 11 septembre de 10h à 18h 

Entrée libre 

Salon du livre au jardin des plantes de Saint-Cyprien Les Capellans...

Avec les  Auteurs AOC ET  CATALANS organiser par Pierre Kouzmin et Catherine Barcelonne..un grand merci à Pierre pour l'organisations de tous ses salons dans les Pyrénées Orientales.

Venez nombreux

 

Partager cet article
Repost0

Extrait de La Librairie Arcachonnaise, roman policier de l'Auteur Sylvette Faisandier...

Publié le par Evy


C:\Users\Sylvette\Documents\Partie Ecriture\Salons et autres autour\_Editeurs et salons\_Salons et Dédicaces\Photos dédicaces\La Librairie pour blog.jpg

 

Extrait de La Librairie Arcachonnaise, roman policier.

Elle enfile la seule robe qu’elle ait emportée, chausse ses escarpins rouges et se maquille avec soin. Puis, elle prend l’oursonne dans ses bras. Elle ne peut pas se rendre seule à son dîner d’enterrement de sa vie d’avant, de sa vie d’épouse bafouée. Sa fidèle compagne se doit d’être à ses côtés !

Elle se rend au restaurant de l’hôtel. Au garçon qui lui demande si elle est seule elle répond par la négative.

— Vous voyez bien que nous sommes deux !

Elle montre la peluche en affichant un large sourire. Le serveur ne fait aucun commentaire et installe Louise près d’une fenêtre. Celle-ci place l’ourse blanche sur une chaise, face à elle. Mais sa compagne, trop petite, n’arrive pas à la table. Le maître d’hôtel vient proposer la carte à cette drôle de cliente dont le serveur vient de lui parler.

— Bonjour Madame. Puis-je vous conseiller notre plateau de fruits de mer ? Nous en avons pour une personne. Ils sont assez copieux. Ils peuvent également convenir pour deux personnes si l’une d’entre-elles est dotée d’un petit appétit.

— Vous voulez dire un appétit de peluche ?

— C’est tout à fait cela, Madame.

Louise sourit.

— Ne croyez pas que je sois folle. Simplement, je viens de subir une grave …déconvenue. Et j’ai décidé de transformer cette … déception en chance. Ce soir, j’enterre ma vie d’avant. Vous comprendrez que je ne pouvais pas dîner seule. Cette oursonne est ma seule amie. Ma confidente depuis mon plus jeune âge. Elle a été le témoin de toutes mes grandes décisions. Je conçois que cela puisse désorienter. Vous n’avez qu’à faire comme si elle n’était pas là.

Le maître d’hôtel en a vu et entendu bien d’autres au cours de sa longue carrière. À presque soixante-huit ans, c’est quand même la première fois qu’il sert une peluche à table. Cette cliente lui semble très sensée. Et surtout triste, en dépit de son sourire et de son humour. 

— Nous allons commencer par apporter quelques coussins, afin que votre amie et vous puissiez discuter plus aisément. Souhaitez-vous un apéritif ? Oserai-je vous proposer du champagne ? C’est le breuvage idéal en la circonstance. Nous recevons cet élixir directement d’un propriétaire dont l’exploitation se trouve dans les environs de Reims. Il a été primé à plusieurs reprises au salon de l’agriculture de Paris. Je me suis même laissé dire qu’il était servi à l’Élysée lors des réceptions. 

— Va pour le champagne ! Vous en parlez très bien. Et puis, vous avez raison. C’est bien la pétillante fantaisie dont j’ai besoin, Monsieur ?

— Édouard, Madame. Pour vous servir.

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (18€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir d'autres choix cliquez sur le lien ci-dessous...

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/sylvette%20faisantier/

Partager cet article
Repost0

Extrait 2 de La Librairie Arcachonnaise, roman policier de l'Auteur Sylvette Faisandier

Publié le par Evy

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir


C:\Users\Sylvette\Documents\Partie Ecriture\Salons et autres autour\_Editeurs et salons\_Salons et Dédicaces\Photos dédicaces\Montage Librairie pour extrait Blog.jpg

 

Extrait 2 de La Librairie Arcachonnaise, roman policier.

Au même moment, à quelques pas de là, près des Planches, promenade emblématique que Louise a parcourue quelques heures plus tôt, une jeune femme gît sur la plage. Elle doit avoir un peu plus de vingt ans. Plutôt grande, brune, elle s’est aventurée là après une dispute avec son petit ami. Celui-là regrettera toute sa vie de ne pas l’avoir retenue. L’agresseur s’est approché en silence, le son de ses pas étouffé par le sable. Toute à son chagrin, ses gros sanglots couvrant les bruits de la nuit, l’imprudente n’a pas senti le danger. Elle n’a pas eu le temps d’avoir peur. Le coup porté par-derrière dans le bas du dos, l’a affaiblie. Dans le même temps, une main gantée maintenue sur son nez et sa bouche l’aurait empêchée de crier si elle n’avait pas perdu connaissance. Un meurtre net et sans bavure. La victime est morte étouffée. Lorsque les premiers promeneurs découvriront son corps le lendemain matin, Louise sera sur la route, direction Saint-Malo.

Hugo a suivi Louise depuis la brasserie parisienne dans laquelle elle a déjeuné avec son mari. Il a eu peur de la perdre lorsqu’elle est partie de chez elle, à Neuilly. Le temps qu’il récupère sa voiture garée deux rues plus loin, elle avait disparu. Un peu au hasard, il a emprunté la même route qu’elle. Deauville lui a semblé une direction possible. Il a eu de la chance. Ou bien peut-être raisonnaient-ils de la même façon. Il a roulé vite. Très vite. Trop vite. Mais par chance, il n’a pas croisé de radars. En apercevant le coupé noir, il a retrouvé le sourire. Avec la silhouette de Bigoudène dessinée à l’arrière, impossible de se tromper. Elle était facilement identifiable. C’était bien elle. La fin du voyage s’est déroulée plus calmement. Il l’a suivie à distance raisonnable. Pour ne pas se faire repérer tout en s’efforçant de ne pas la perdre de vue. À Deauville, il s’est garé quelques voitures plus loin, puis l’a observée pour sa promenade sur Les Planches.

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (18€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

 

Partager cet article
Repost0

L’Arche de Margaux, Extrait de l'Auteur Sylvette Faisandier...

Publié le par Evy

Une Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir de lire .....


C:\Users\Sylvette\Documents\Partie Ecriture\Salons et autres autour\_Editeurs et salons\_Salons et Dédicaces\Photos dédicaces\Montage Margaux pour extrait Blog2.jpg

 

L’Arche de Margaux, Extrait

Vers 20 heures, alors que les trois femmes étaient à table, on avait frappé à la porte. Grand-mère s’était levée pour aller ouvrir.

− Qui est là ?

− C’est moi, c’est Julien.

− Entre mon garçon, avait-elle dit en ouvrant la porte, tu as besoin de quelque chose ?

− Non, je n’ai besoin de rien. J’ai quelque chose pour Margaux.

− Ça m’étonnerait bien. Je n’attends rien de bon de toi !

− Margaux ! Nous savons tous que tu as du chagrin. Ce n’est pas une raison pour être méchante, l’avait gentiment sermonnée grand-mère.

− Pardon grand-mère. Bon, qu’est-ce que tu as pour moi, alors ?

Malgré le ton désagréable de Margaux, Julien souriait. On aurait dit un garnement sur le point de jouer un bon tour.

Il s’était avancé dans la pièce, tenant dans les bras une grosse boule de poils qui jappait :

− Voilà ce que j’ai pour toi. C’est un labrador. Il s’appelle Max.

− Je ne t’ai rien demandé. Tu crois que tu peux remplacer Diane comme cela ?

− Tu n’en veux pas ? Bon. C’est dommage. C’est le dernier d’une portée de six. C’est le plus malingre. Tous les autres sont partis, mais celui-ci, personne n’en veux. Je vais le ramener à son propriétaire. Il le portera à la SPA. Au mieux, il sera adopté, au pire…

Julien avait posé le chiot sur le sol, devant Margaux qui s’était accroupie pour mieux le voir. Le petit animal s’était précipité sur elle, entreprenant de lui lécher le visage.

− Alors, qu’est-ce que je fais ? Je le reprends ?

− Maintenant qu’il est là, tu n’as qu’à le laisser.

− Très bien. Il est tatoué et vacciné. Je t’apporterai les papiers demain. Je vais vous laisser. Bonne soirée. Et bon appétit.

Il s’était dirigé vers la porte, puis brusquement, avant de sortir, il s’était tourné vers Margaux.

− Je suis sincèrement désolé Margaux. C’est un accident. Un stupide accident.

− Oui, je le sais… Merci pour Max.

− Eh bien, ce gars-là est vraiment mordu pour toi ! avait dit Victoire. Et il a l’air si gentil !

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (20€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>