Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

110 résultats pour “Marie-pierre nadal

Balades culturelles en Catalogne de l'Auteur Jean-Pierre Bonnel...

Publié le par Evy

Balades culturelles en Catalogne de l'Auteur Jean-Pierre Bonnel...

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé

Balades culturelles en Catalogne : De Perpignan à Tarragone avec trente personnages illustres (Français) Broché – 1 mars 2007 
Partager cet article
Repost0

Invités de l'émission Rue Des Arts avec Marie-Andrée Balbastre

Publié le par Evy

 

Invités de l'émission RUE des ARTS
avec Marie-Andrée BALBASTRE
Ecoute à la demande sur le site :
 
-Claude MARQIE historien "Petite histoire de Carcassonne" éd. Cairn. 16 déc
 
Laurence Turetti auteur de "Quand la France pleurait l'Alsace Lorraine" commémoration de la guerre 1870-1871, et Georges CHALULEAU co-auteur "Histoire d'un vignoble LIMOUX" et "Les 100 pianos de Limoux". 2 janvier.
 
-Alexandra IBANES enseignante "La philo à l'école primaire" éd. L'Harmattan, et l'élève Nina. 9 janvier.
 
-2 auteurs inspirés par la pandémie : Jean-Pierre MONTARON "Carnet de voyage en confinement" et l'intrigue policière "Vols de tableaux"; Eric BROUT " Aveuglés par la clarté". 20 et 23 janvier.

Bonne écoute !
Marie-Andrée 06 76 77 52 78.

Emission RUE des ARTS

 Entretien avec des artistes, des écrivains, animée par Marie-Andrée BALBASTRE.

diffusée 1er et 3ème mercredi à 18 h 30, rediffusée samedi 9 h 30 – FM Carcassonne 103 - Narbonne 98.2
(sur internet www.rcf.fr cliquez sur Carcassonne) - RCF OCCITANIE en DAB + 1er et 3ème vendredi 12h samedi suivant 9h30.
RCF Pays d’Aude 105 rue Trivalle 11000 CARCASSONNE  tél. 04 68 25 90 90.
...................................................................................................................................................

Publié dans Émission Rue Des Arts

Partager cet article
Repost0

Préface Jean -Pierre Bonnel pour Vasile Daneu

Publié le par Evy

Publié dans Préface des Auteurs

Partager cet article
Repost0

Extrait du livre " Une inconnue dans le miroir " de l'Auteur Bernard Cazeaux...

Publié le par Evy

Une idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé...

Une inconnue dans le miroir

 

Le 3 septembre la réalité s’imposa à tous les naïfs et autres utopistes. Pierre savait ce qu’il devait faire. Jeanne fut catastrophée. Ils étaient mariés depuis même pas trois mois. C’était trop injuste.

Pierre dut rejoindre son régiment. Jeanne pourrait enfin le voir en uniforme, mais elle ne goûta pas la chose. Elle aurait voulu n’avoir jamais formulé ce vœu. Elle l’accompagna jusqu’à la gare Saint-Jean. Ils s’embrassèrent une dernière fois sur le quai. Elle était en larmes. Le quai grouillait de monde et le bruit était effroyable. Des couples comme eux s’embrassaient. Des hommes serraient leurs enfants dans leurs bras, et Pierre les plaignit. Il se félicita de sa décision de ne pas devenir père tout de suite. 

Le sifflet à roulette retentit et il dut quitter les bras de Jeanne, gravir le marchepied et tenter de se frayer un chemin jusqu’à une fenêtre pour la regarder encore, pleurant sur le quai, bousculée de toute part par les femmes et les enfants qui se pressaient et tentaient de suivre les wagons qui commençaient à rouler en grinçant. 

Il ragea de ne pouvoir se faire entendre d’elle quand il lui cria « je t’aime », mais il comprit qu’elle avait lu sur ses lèvres quand il lut à son tour sur les siennes, « moi aussi je t’aime ». Et elle lui envoya des brassées de baisers. S’il avait pu, il aurait fait fermer leur gueule à tous ces imbéciles, hâbleurs de circonstance qui promettaient de botter le cul d’Adolf, persuadés qu’ils seraient de retour avant Noël, et qui chanteraient bientôt qu’ils iraient étendre leur linge sur la ligne Siegfried. Ils ne savaient pas ce qui les attendait. À croire qu’ils n’avaient pas eu un grand-père, un père ou un oncle, quand ce n’était pas tous, qui avaient fait la « Grande Guerre », comme on l’appelait. Ils illustraient bien l’emblème du pays, le coq : le seul animal qui, les deux pieds dans la merde, continue de chanter, se dit Pierre. Il se demanda s’il aurait quelques-uns de ces crétins sous ses ordres. 

Effondrée et ne parvenant pas à arrêter le flot de ses larmes, Jeanne resta prostrée sur le quai jusqu’à ce qu’il soit vide. La lanterne rouge du train avait disparu depuis bien longtemps, et les volutes de fumée de la locomotive s’étaient effilochées jusqu’à se dissiper dans le ciel. Mais ce quai et ces rails qui se prolongeaient jusqu’à l’horizon lui semblaient un cordon ombilical qui la reliait encore à celui qu’elle aimait. Bouger, c’était rompre le lien. Elle était seule au monde. Pourtant, alentour, sur les autres quais le brouhaha était le même. Les cris, les appels, les pleurs, les prénoms criés à tue-tête n’étaient couverts par intermittence que par la stridence des jets de vapeur lâchés par les locomotives. Mais Jeanne ne les entendaient pas. 

« Mademoiselle, ça va ? »

La voix, mi-curieuse mi-inquiète, la fit sursauter. Elle se retourna et vit un uniforme de cheminot. Puis, relevant son regard embué, elle vit un visage bonhomme, barré par une grosse moustache grise jaunie par le tabac.

« Il ne faut pas rester là, dit-il doucement. C’est votre fiancé qui vient de partir ?

— Mon mari », parvint à articuler Jeanne. 

Elle en éprouva une douleur mêlée de fierté. Elle ne se souvenait pas d’avoir dit encore à un étranger « c’est mon mari ».

« Vous êtes bien jeune pour être mariée. Ne vous inquiétez pas, ils vont revenir bientôt.

— Vous avez fait l’autre, vous ? En 14 ?

— Oui, répondit le bonhomme, son regard s’assombrissant.

— Alors vous y croyez ? »

Il allait répondre non, mais il n’en eut pas le courage devant ce joli minois dévasté, aux yeux baignés de larmes.

« Il faut garder confiance. Vous savez, si je m’en suis sorti c’est parce que je savais qu’il y avait ma femme, qu’elle m’aimait toujours et me le répétait dans ses lettres. On tient avec ça. Alors aimez-le toujours aussi fort et il vous reviendra. »

Jeanne ne put s’empêcher d’esquisser un petit sourire à ce papy débonnaire qui faisait tout pour la réconforter.

« Merci, dit-elle. Mais rassurez-vous, je n’oublierai pas de l’aimer, ni de le lui dire. »

Il lui rendit son sourire en se disant qu’elle était bien jeune et bien jolie pour affirmer ce genre de chose. Mais il garda pour lui sa pensée et la regarda repartir seule sur le quai. Il la suivit des yeux jusqu’à ce qu’elle ait disparu dans l’escalier qui menait au souterrain qui passait sous les voies. Son fanal à la main, il partit à son tour, de sa démarche claudicante. Heureusement Jeanne n’avait pas remarqué qu’en guise de pied droit, c’était l’embout en caoutchouc d’une jambe de bois qui sortait du pantalon. Oui... il s’en était sorti.

 

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

bernardcaz@hotmail.com

Autre choix cliquer sur le lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/bernard%20cazeaux/

Partager cet article
Repost0

Livres Bernard Cazeaux Auteur...

Publié le par Evy

Livres Bernard Cazeaux Auteur...

Livres Bernard CAZEAUX


C:\Users\Utilisateur\Downloads\Couverture Une inconnue dans la miroir.png

Une inconnue dans le miroir

À peine mariée, une jeune femme se retrouve emportée dans la tourmente de la seconde guerre mondiale et de l’amour. Aura-t-elle la force et le courage nécessaires pour faire face à l’horreur et à ses propres démons ? Ses secrets et ses mensonges la perdront-ils ? Quels sacrifices devra-t-elle faire ? Réduite à douter de ses croyances et surtout d’elle-même, réussira-t-elle à survivre au milieu de héros et de salauds, dans la grandeur et les bassesses ?

 
C:\Users\Utilisateur\Pictures\La vengeance du facteur.png

La vengeance du facteur

Au décès de son grand-père, Jean-Pierre découvre des secrets anciens concernant sa famille. Notamment des actes révoltants à l’issue dramatique, commis par des habitants de ce village contre ses ancêtres. Il décide alors de modifier la trajectoire de sa vie le temps d’accomplir sa vengeance.

Dans ce roman qui se déroule dans le Sud-Ouest de la France à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix, on retrouve des personnages attachants, drôles, truculents mais aussi détestables.

Ce roman et celui ayant pour titre « Le facteur amoureux », sont tous deux tirés d’un premier ouvrage intitulé « Le jour où Pépé a passé l’arme à gauche » qui regroupait les deux aventures du facteur. Il n’est plus édité. 


C:\Users\Utilisateur\Pictures\Le facteur amoureux.png

Le facteur amoureux

Lorsque Jean-Pierre, jeune facteur, arrive dans le petit village où il va officier pour un temps, il est loin de se douter de ce qui l’attend. Il découvre un village replié sur lui-même, mais dans lequel les habitants cachent bien leur jeu. Son prédécesseur, qui part à la retraite, était un chaud lapin compulsif qui faisait des ravages. D’autre part, l’arrivée de Jean-Pierre dans le bureau de Poste réveille les envies d’une postière au bord de la ménopause, dont le  physique digne d’un dessin de Dubout ne freine pas les folles ardeurs. 

 

Dans ce roman qui se déroule dans le Sud-Ouest de la France au début des années soixante-dix, on retrouve des personnages hauts en couleur, drôles, roublards, obsédés sexuels, truculents, parfois malheureux ou pitoyables, mais tous attachants.

Ce roman et celui ayant pour titre « La vengeance du facteur », sont tous deux tirés d’un premier ouvrage intitulé « Le jour où Pépé a passé l’arme à gauche » qui regroupait les deux aventures du facteur. Il n’est plus édité.


C:\Users\Utilisateur\Pictures\Chroniques du Sud-Ouest.png

Chroniques du Sud-ouest

Ce recueil d’histoires campagnardes, rudes, tendres et drôles, évoque des épisodes réellement vécus dans différents villages du Sud-Ouest. 

On y retrouve des personnages pittoresques, hauts en couleur, des tyrans domestiques, des enfants dégourdis, des arriérés et de joyeux lurons, témoins d’une époque révolue. 

Une époque où l’on tuait le cochon en compagnie ; où l’on faisait la gnole ; où l’on chassait entre copains capables de rire de tout. Une époque où la vie à la campagne, avec sa dureté et ses aléas, était cependant bien loin de l’idéal bucolique fantasmé par les néo-ruraux d’aujourd’hui.


C:\Users\Utilisateur\Pictures\Mauvais numero.jpg

Mauvais numéro

Comment imaginer un lien entre l’enlèvement et le viol d’une enfant en 1983, la disparition d’une jeune fille en 1994, les odieux assassinats de Mohamed Merah en 2012 et des attentats en 2013 et 2014 ? 

Ses enquêtes vont fournir à Max Bertin, officier au SRPJ de Toulouse, des réponses au-delà de toute attente..


C:\Users\Utilisateur\Pictures\Au nom du bien.jpg

 

Au nom du bien

Un cadavre vient d’être découvert au petit matin dans une église de Toulouse. En se rendant sur place, la capitaine Florence Landry découvre des éléments troublants. Ce meurtre mis en scène n’est hélas que le premier d’une longue série dont les victimes sont uniquement des couples adultères. À l’occasion de cette enquête, la policière va croiser la route du commandant Max Bertin (Mauvais numéro) que l’on retrouve dans ce roman alors qu’il n’a pas encore découvert les réponses aux questions qui hantent sa vie. La longue traque de cet assassin va les rapprocher.

 

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

bernardcaz@hotmail.com

Partager cet article
Repost0

Dédicace à Saint Cyprien

Publié le par Catherine Barcelonne

Cet article est reposté depuis catherinebarcelonne.over-blog.com.

Partager cet article
Repost0

Pierre Giner Kouzmin " De Main De Maître "

Publié le par Evy

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En   retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

Pierre-Giner Kouzmin : tous les produits | fnac

Partager cet article
Repost0

" Je Te Haine ' Jean-Pierre Bonnel

Publié le par Evy

" Je Te Haine ' Jean-Pierre Bonnel

Pour votre Valentine, pour votre Valentin,

Avec de belles fleurs, achetez un bouquin.

D’un roman historique, d’amour ou même noir,

 

Nouvelle ou poésie, conte issu du terroir,

Étonnez votre amour en lui offrant un livre.

La lecture et l’amour nous aident à mieux vivre.

" Je Te Haine ' Jean-Pierre Bonnel
Partager cet article
Repost1

Interview Pierre Sabatier Caroline Chemarin

Publié le par Evy

Interview Pierre Sabatier Caroline Chemarin

Caroline Chemarin a écrit plusieurs ouvrages pour de jeunes lecteurs.

Son livre "Ti-Jean et Ti-Manicou Noël" a reçu le Prix Spécial du Jury 2019

au 25ème Salon du Livre de Mirepoix.

Interview Pierre Sabatier

Partager cet article
Repost0

Le romancier Pierre Giner Kouzmin...

Publié le par Evy

Pour votre Valentine, pour votre Valentin,

Avec de belles fleurs, achetez un bouquin.

D’un roman historique, d’amour ou même noir,

 
 

 

Nouvelle ou poésie, conte issu du terroir,

Étonnez votre amour en lui offrant un livre.

La lecture et l’amour nous aident à mieux vivre.

Le romancier Pierre Giner Kouzmin...
Né en Algérie, engagé dans l'armée, démobilisé en Alsace. Autodidacte, successivement comptable, puis commercial. Licencié à 58 ans, reconversion dans la restauration, d'abord dans un camping, puis achat d'un restaurant sur le port d'Argelès sur mer. J'ai voyagé dans beaucoup de pays européens, notamment en ex-Yougoslavie où j'ai recueilli énormément d'anecdotes.
Le romancier Pierre Giner Kouzmin...

A vingt ans, Valentin fuit l'oppression Russe. Il part à la découverte d'un nouvel eldorado "l'Algérie". Durant ce périple il découvre l'amitié. Ses nouveaux amis décident de l'accompagner dans cette aventure. Ensemble ils vont vivre des situations ubuesques. Ils participent au développement de ce beau pays, ils rencontreront l'amour, les maladies, la mort...et la tristesse.

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En   retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

 

http://leblogabonnel.unblog.fr/2020/10/26/le-romancier-pierre-giner-kouzmin-des-personnages-dans-des-situations-historiques-tragiques/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>