Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

276 résultats pour “Listes des Livres Pour Enfants

Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Publié le par Evy

Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...Extrait du livre " L'ailleurs est Ici les ritvels " de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé...


20200919_095141.jpg

Où acheter :

https://www.fantasy-editions-rcl.com/catherine-barcelonne

 

Le combat s’éternisait. Les anneaux du monstre s’étaient inexorablement enroulés autour du corps de Sandra, lui interdisant à présent le moindre geste. Se débattant tout de même la jeune femme tentait désespérément de s’extirper de cette étreinte mortelle. Elle commença à suffoquer, aspirant la plus petite parcelle d’air disponible, mais déjà une myriade de points noirs envahissait son champ de vision. Bientôt ce serait la fin. Alors que son cœur cognait à tout rompre dans sa poitrine, une voix impérieuse gronda à l’intérieur de son crâne.

— Sandra, ouvre les yeux !

Dans un dernier effort, la guerrière souleva les paupières. Une lumière crue l’éblouit tandis qu’une énorme langue rose hydratait sa délicate peau de rousse. La gorge sèche, elle réussit néanmoins à grogner.

— Arrête Caboche !

Elle s’étaitune fois encore entortillée dans ses draps pendant son sommeil agité. Se dégageant du linceul piégeur, elle caressa la douce fourrure fauve de son chien et se tourna vers son frère cadet Armand, qui la scrutait d’un regard inquisiteur.

— Sandra, tu devrais vraiment consulter. Tes cauchemars reviennent de plus en plus souvent. Si je n’avais pas été là, tu te serais étouffée dans ton oreiller !

La jeune femme écarta enfin le drap fripé, se leva et se dirigea vers la salle de bain.

— OK, monsieur le rabat-joie ! Je prendrai rendez-vous !

Le contact de l’eau chaude dissipa le désarroi qui toujours persistait quand elle passait la nuit dans cet autre univers, rempli de chimères plus ou moins amicales. Pour éloigner cette impression et ce malaise face à ces rêves qui semblaient si réels, elle s’était imposée un rituel, se pincer pour s’assurer de son état de veille.

Propre et habillée, elle avala un café serré et partagea le croissant avec son fidèle Caboche, puis rejoignit l’enclos des tortues. Artémis, la femelle, avait pondu et d’un jour à l’autre les œufs devaient éclore. Sandra ne voulait à aucun prix rater cette naissance.

Elle dégagea donc les copeaux de paille autour du premier, et, sans prêter attention aux jappements de Caboche à qui le carré des reptilien s’était interdit, s’extasia devant la blancheur adamantine de la coquille

— Si tu es une fille je t’appellerai Athéna, habile guerrière. Et si tu nais mâle, ce sera Hermès le rusé.

Joignant le geste à la parole, elle effleura la surface lisse et immaculée de l’index. Un arc électrique bleu relia la gangue minérale à l’ongle de Sandra. Surprise, elle retira promptement le doigt, l’examina, ne vit aucune blessure. Elle reporta alors son regard sur l’œuf. Une sombre ligne brisée le parcourait à présent, qui se transforma en fêlure puis en fracture. Un éclat se détacha et un minuscule appendice nasal apparut. Sandra s’émerveilla de la ténacité de l’animal, qui coup après coup, cassait la carapace d’ivoire qui l’avait jusque-là abrité et nourri, mais qui pouvait devenir prison létale s’il ne s’en échappait pas maintenant. La frimousse préhistorique pointa entièrement hors de l’œuf.

Envie de lire d'autre choix cliquer sur le lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/catherine%20Barcelonne/

Partager cet article
Repost0

Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...

Publié le par Evy

Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...Extrait du livre " Nouvelles Ères de l'Auteur Catherine Barcelonne...


20200919_095108.jpg

 

Où l’acheter :

https://www.livrs-editions.com/boutique/nouvelles/nouvelles-eres/

 

J1-CYBORG 389-27.03.2050

 

L’énergie afflue. Je la sens parcourir mes circuits, envahir chaque parcelle de mon corps synthétique. Je lance la procédure de vérification. Ma mémoire fonctionne à plein régime, les programmes s’ouvrent les uns après les autres, distillant toutes les informations dont j’ai besoin. Ma cage thoracique se met en branle, simulant l’inspiration et l’expiration. Je mobilise les orteils, puis mes doigts. À présent, il me faut soulever les paupières. Une lumière crue agresse mes récepteurs optiques qui amorcent le déploiement de l’iris. Je fais la mise au point et penche la tête. Mes capteurs gravitationnels n’ont  pas failli, je suis en position horizontale, allongé sur une table, les mains et pieds entravés par des sangles bien serrées. Près de moi se tient un homme, assis devant un ordinateur. Il tourne le regard vers moi et m’adresse la parole. Les senseurs auditifs s’actionnent en même temps que ma base linguistique.

⸺ Bonjour et bienvenu parmi nous 389. Voyons un peu si tu es opérationnel.

Se penchant sur son écran tout en rechaussant ses lunettes, il tapote rapidement les touches du clavier et mon programme de reconnaissance d’expression m’indique qu’il est satisfait.

⸺Peux-tu me dire quel est mon nom et ma fonction ?

Je consulte ma banque de données, il s’agit de Sam Patern, mon créateur. Il a atteint l’âge de cinquante-quatre ans, déjà avancé chez son espèce, et bénéficie d’une intelligence hors norme. Son parcours professionnel est jalonné de découvertes aussi spectaculaires que les récompenses et honneurs reçus. Contrairement à ses congénères, sa vie privée est un désert. Orphelin à seize ans, suite à un accident de voiture qui a détruit ses géniteurs, il s’est consacré entièrement à ses études, en délaissant ses activités sociales. 

Je mobilise les lèvres, mais aucun son n’en sort. Je vérifie mes senseurs et connexions. Mon serveur m’indique que tout fonctionne correctement. J’essaie à nouveau, mais une fois encore, le silence accompagne mes mimiques. Je relance, mais tout est opérationnel. Je ne comprends pas, je bloque, je sens mon disque dur tourner en boucle. Une solution me parvient, je penche la tête vers Sam et le fixe. Il a rechaussé ses lunettes et tape fébrilement des lignes sur mon programme mère. De temps en temps, il s’arrête net, relie, corrige et écrit. Simultanément, je constate le changement au niveau des connexions à l’intérieur de mes circuits. Quand enfin il se redresse et pivote à nouveau vers moi, il sourit.

Idée cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir

Cliquer sur le lien ci-dessous pour plus de choix

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/catherine%20Barcelonne/

Partager cet article
Repost0

Le rêve écartelé de l'Auteur Jean-Paul Alandry

Publié le par Evy

Le rêve écartelé de l'Auteur Jean-Paul AlandryLe rêve écartelé de l'Auteur Jean-Paul Alandry

Entrer dans Le rêve écartelé, c’est suivre Ayac le chasseur, de la préhistoire à nos jours, dans les méandres riches et fantasques de sa prodigieuse imagination. C'est, à travers l’histoire unique de sa culture teintée de chamanisme, déambuler dans le temps disloqué de son épopée ; s’imprégner d’un profond atavisme issu du fond des âges ; se propulser au sommet des dernières expériences du monde quantique. C'est se garder des desseins pervers d’une machiavélique Éminence qui n'œuvre qu'au maintien de sa seule puissance. C’est une histoire d’amour aussi, une fusion du passé et de l’avenir, une porte ouverte sur l’espoir et... une caricature de l’absurde.
Le rêve écartelé, c’est l’horizon de tous les possibles...

Thèse

Quelles que soient les technologies de l'époque, rien ne distingue fondamentalement un homme du Magdalénien (≈ 15 000 ans A.A*) d'un autre ultra moderne, tant qu'ils sont de la même espèce (Homo sapiens).

Antithèse

Les technologies et connaissances d'une époque donnée façonnent l'esprit et les comportements humains à tel point qu'après plusieurs millénaires, un homme ultra moderne n'a plus rien en commun avec un homme du Magdalénien.

Synthèse

Homo sapiens est avant tout un être d'affects. Quelles que soient les époques et les technologies, il n'y a de différence entre les anciens et les modernes que dans la mesure où une technologie est capable de leurrer les affects. Si cette technologie faillit, les leurres s'effondrent.

Note

* Avant aujourd'hui (AA), est utilisée, en archéologie, en géologie et en climatologie, pour désigner les âges exprimés en nombre d' années comptées vers le passé à partir de l'année 1950 du calendrier grégorien, voire symboliquement à partir du 1er janvier 1950. Cette date a été fixée arbitrairement comme année de référence et correspond aux premiers essais de datation par le carbone 14. Cette date est également légèrement antérieure aux premiers essais nucléaires qui ont perturbé la répartition d'isotopes utilisés en radiochronologie. Source : Wikipedia.

Caractéristiques
  • 420 pages
  • Format: Broché, 16x24
  • N° ISBN : 2-9522185-2-8
  • Prix: 10€

   Insolite
Par Bérénice_66
Difficile de commenter un livre pareil... Juger vous-même; deux chapitres en tout et pour tout dont le premier ne fait pas moins de 410 pages sur un total de 415 ! Et pourtant, tout se tient parfaitement. On se laisse entraîner dans un récit qui entremêle l'avenir, le passé, le présent sans que jamais je m'en sois lassée.
L'histoire ? Une éminence diabolique, la trajectoire initiale dont il ne faut jamais dévier, un clan préhistorique fuyant un vaste incendie, les invertisseurs, les Inuits, les projections, la prophétie, la septième clé, les six nations... et toujours Ayac l'éternel chasseur. Cela pourrait paraître brouillon, confus, mais sert la thèse de l'auteur qui semble ici nous dire qu'il n'y a pas de différence fondamentale entre l'homme moderne et celui d'il y a 20000 ans. Osé, argumenté et insolite !

   Rêve ou réalité
Par L'amateur d'aéroplanes
Cet ouvrage de science-fiction mélange la vie, réelle ou imaginaire, d'un astronaute d'un futur indéterminé échoué dans un monde glacé et recueilli par tribu équivalent aux Inuits;

L'histoire se place sur plusieurs niveaux.

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

moncourriel66@gmail.com

Partager cet article
Repost0

Livres Bernard Cazeaux Auteur....

Publié le par Evy

Livres Bernard Cazeaux Auteur....


C:\Users\Utilisateur\Downloads\La Reine et le Fou.jpg


La Reine et le Fou

Le cœur a ses raisons que la raison ignore. La haine et la folie ignorent la raison. Alors des cœurs flétris, où gisent les passions, lentement germeront la vengeance et la mort.

Entre Italie, Suisse et France, l’histoire sur un peu plus d’un siècle de deux clans opposés, confrontés un jour au mal incarné. 

Devant l’ascension de Mussolini, la « famille » Cercoli quitta sa Campanie natale et l’Italie en 1923. La « famille » Camparoni profita de la situation. 

Soutenu par son épouse et par son fils Guiseppe, Don Emmanuel Cercoli fit tout pour devenir honnête et repousser les spectres mortels de temps révolus. Mais si l’on peut  échapper à un passé, un pays et un régime, nul ne peut échapper à la folie humaine.

Alors Guido, premier petit-fils de Don Guiseppe, dernier des parrains Cercoli, fit un jour un serment.


C:\Users\Utilisateur\Pictures\un-avenir-de-sable-bernard-cazeaux.jpg

Un avenir de sable

En ce début de XIXe siècle, l’amour fou et déraisonnable d’un homme pour une jeune fille inaccessible précipite le destin d’une famille dans le flot des bouleversements de ce siècle.  Au nom de la guerre sainte, la Méditerranée est écumée par les pirates barbaresques. Les navires sont capturés, les côtes razziées, les habitants réduits en esclavage. Mais une nouvelle Europe émerge, les jours des Barbaresques sont comptés. D’une rive à l’autre de la Méditerranée, l’Histoire en marche va mener à la colonisation, promesse d’avenirs inattendus.


C:\Users\Utilisateur\Downloads\DIGITAL_BOOK_THUMBNAIL.jpg

Le montreur d’ours et les Demoiselles

Ariège 1827. Avec les restrictions qu’il impose, le nouveau Code forestier provoque la colère des paysans de montagne qui se voient privés de leurs droits ancestraux. Une révolte éclate contre les propriétaires forestiers et les maîtres de forges. Elle restera dans l’histoire sous le nom de « Guerre des Demoiselles ». 

Mais dans cette région en butte au pouvoir, un danger plus grand apparait un an plus tard. De jeunes bergères sont tuées dans d’horribles circonstances. Le lieutenant de Gendarmerie Beaumont prend l’affaire à cœur, malgré la méfiance d’une population révoltée qu’il est officiellement chargé de réprimer. Il va trouver une aide inattendue en la personne d’un ancien militaire devenu colporteur, dont le douloureux secret pèse plus lourd sur ses épaules que sa hotte. C’est le début d’une longue traque sur un territoire montagneux, aussi rude que magnifique.


C:\Users\Utilisateur\Pictures\VICTOR.jpg

VICTOR

Comment, dans une famille bienveillante, un être peut-il être aussi différent de ses ascendants ? C’est la question que se pose depuis de nombreuses années Charles Degaldes à propos de son père, Victor. Professeur d’université, auteur à succès, Prix Goncourt, Victor offre deux faces au monde, flamboyante à l’extérieur, sombre pour les siens. Mais à la mort de Jean, le jardinier de la famille qui dans son cœur a remplacé son père depuis son plus jeune âge, Charles découvre une réalité bien pire encore. 

 

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

bernardcaz@hotmail.com

Partager cet article
Repost0

Voici un extrait de mon roman Ituria : de l'Auteur Catherine Barcelonne

Publié le par Evy

Voici un extrait de mon roman Ituria : de l'Auteur Catherine Barcelonne

Avec de belles fleurs, achetez un bouquin.

D’un roman historique, d’amour ou même noir,

 
 

 

Nouvelle ou poésie, conte issu du terroir,

Étonnez votre amour en lui offrant un livre.

La lecture et l’amour nous aident à mieux vivre.

20200919_095041

Voici un extrait de mon roman Ituria :

Soudain, ils s’immobilisèrent. Ils étaient encerclés par six énormes garks, juchés sur les plus grosses branches.

Ils voyaient pour la première fois ces hideuses créatures en chair, en écailles, et en os. Comme les hologrammes du Centre, elles mesuraient environ deux mètres, et étaient recouvertes de plaques verdâtres. Des ailes diaphanes de couleur brunâtre dépassaient de leurs épaules musculeuses. Leurs petits yeux injectés de sang fixaient les trois proies, qui, au vu de la bave qui s’échappait des horribles gueules, remplies de dents pointues et aiguisées comme des rasoirs, leur paraissaient succulentes.

Zya fut la première à réagir, elle encocha calmement une flèche et visa le monstre le plus proche entre les orbites. Il tomba sans un cri, en entraînant les branchages sur son passage.

Natan, instinctivement, utilisa son don pour faire tournoyer une des ramures cassées qui percuta un second gark. Il en profita pour le diriger dans sa chute sur un tronc brisé où il s’empala.

Zak restait tétanisé devant le spectacle d’horreur qui se déroulait face à lui.

Les quatre créatures descendirent prestement de leur perchoir, et atterrirent dans un bruit sourd sur le lit de feuilles qui recouvrait le sol.

Zya laissa partir son deuxième trait, mais celle-ci n’atteignit que la large épaule de son adversaire. Il poussa un hurlement de douleur si strident que les poils des aventuriers se hérissèrent. Il chargea instantanément la jeune fille.

Zak réagit alors, son cœur prenant le relais de son cerveau défaillant. Il se plaça devant l’amazone, et se transforma en un gark aussi grand que le malotru qui s’attaquait à son amie. Ce dernier stoppa net, et regarda, quelque peu désorienté, ce nouveau venu qui s'interposait entre lui et son repas. Natan en profita pour donner une impulsion psychique au jet toujours fiché dans l’articulation. Il dévia sous la clavicule et transperça le cœur de la créature qui s’écroula à son tour.

Mais il en restait encore trois, et ils n’avaient pas l’air de vouloir lâcher leur futur festin. Leurs compagnons de combat gisaient entre eux et leurs proies et ils s’apprêtèrent à contourner ce malencontreux obstacle.

— Fuyez ! Cria Zya en encochant sa troisième flèche."

Envie de le lire:à commander directement chez l'auteur bien sur dédicacé (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

barcelonnecatherine@gmail.com

Partager cet article
Repost0

Biographie Nicole Bernard Villa...

Publié le par Evy

Biographie Nicole Bernard Villa...

BIOGRAPHIE

 

ou « La très belle, très banale et très simple histoire » de ma vie…

 

 

 

 

La vie de Nicole BERNARD VILLA est double, partagée entre un métier de professeur de piano à Foix et à Mirepoix et un autre métier d'exploitante d'un verger de noyers.

Bien sûr, comme toutes les autres femmes ayant charge de famille, elle a évidemment une multitude d'autres métiers comme cuisinière, agent d'entretien, blanchisseuse, secrétaire etc... que nous avons plutôt l'habitude d'appeler des "activités".

 

Forcément comme l'écriture est une partie de sa vie, ces "métiers" et diverses "activités" ne lui laisse pas beaucoup de temps de loisirs pour les réseaux sociaux et autres vacances étrangères.

Pour autant elle voyage tout le temps dans la vie de ses personnages qui lui permettent de vivre toutes ces vies qu'elle aurait tant aimées partager pour certaines et qui la consolent de n'avoir été l'héroïne que de la sienne...

 

« J’ai toujours écrit et tous ces ouvrages ont été écrits il y a plusieurs années… mais il a fallu un confinement imprévu et ce changement énorme de vie que ce microscopique virus nous a imposé pour découvrir une autre échelle de temps…

un temps dans lequel tout à coup il devenait possible au cours d’immenses journées libres de tout déplacement et occupation sociale, d’écrire tout mon saoul de nouveaux textes…

et de relire de vieux textes enfouis… de reprendre des passages plus faibles… de réorganiser une mise en forme avec le « métier » acquis au fil des années…

Puis d’avoir envie de travailler une mise en page, jusqu’à imaginer une édition…

Alors, un gros travail de correction, des maquettes de couvertures, des exergues, des 4ème de couverture, quelques conseils glanés de-ci de là, un petit coup de main…

 

Tout ça pour que vous compreniez pourquoi je n’ai pas de dossiers de presse ni de photos ni de coupures de journaux…

Parce qu’après le premier confinement, il y a eu le deuxième et le couvre-feu, et… enfin, on verra… !

Pas terrible pour commencer à se faire connaître et à diffuser… !

 

Mais il y a eu le Salon du Livre des Appaméennes en octobre 2020 à Pamiers, qu’Annie Icard et Alain Rouch ont maintenu contre vents et marées pour nous, tous les auteurs et pour leurs lecteurs, avec une magnifique passion, et pour lequel ils ont bien voulu m’accorder leur confiance bienveillante et leurs conseils attentifs.

 

Puis au cours de ce Salon la rencontre avec Bernard Cazeaux, et cette ouverture sur l’Association des Auteurs Occitans et Catalans et leur dynamique blogueuse…

 

Alors l’irrésistible envie d’y croire encore… »

 

 

Vous pouvez vous les procurer, il suffit d'en faire la demande par mail à nicole.bernard.villa@gmail.com

Vous le recevrez avec une petite dédicace et l'adresse de l'auteur pour paiement.
 
Partager cet article
Repost0

2ème prix des Arts Littéraires de Saint-Orens 2020 Bernard Cazeaux...

Publié le par Evy

2ème prix des Arts Littéraires de Saint-Orens 2020  Bernard Cazeaux...

V I C T O R 

2éme Prix dans la catégorie Roman

Salon International des Arts Littéraires

de Saint-Orens 2020

 

Commentaire de lecture du jury

Victor, personnage éponyme, est-il, comme nous le suggère le titre,

le véritable héros ?

Le roman, à ce sujet, nous réserve bien des surprises.

Le lecteur est tenu en haleine entre deux périodes qui alternent dans le récit , juillet 2003 et novembre 2006. Chacune correspond à la mort respective des deux personnages au cœur de l'histoire : le premier,

Jean Ortalier, considéré comme un vrai père de substitution, le second, Victor Delgades, père biologique de Charles, le narrateur.

À travers le regard de ce dernier, nous découvrons des portraits très contrastés.

À la bonté et à la modestie de Jean, le jardinier, qui cultive « les fleurs du bien », s'oppose la duplicité de Victor, écrivain à succès, flamboyant en société mais pétri de vanité et indifférent aux siens. 

Tandis que Victor va devenir le mouton noir de sa lignée, Jean, dont les liens étroits avec la famille Delgades remontent à la génération précédente, apparaît comme un être bienveillant et attachant. Sa présence rayonnante occupe une place centrale dans la vie de Charles et de sa mère, elle aussi brisée par la dureté et le mépris dont Victor a fait preuve à leur égard.

À l'intérêt suscité par ces figures antithétiques s'ajoute la curiosité éveillée par l'enquête consécutive au décès spectaculaire de Victor, retrouvé avec un glaive romain planté dans la poitrine.

Comment expliquer la mort, le jour de l'attribution du Goncourt, de cet écrivain lui-même lauréat de ce prix dix-huit ans auparavant ? L'aversion que, depuis longtemps, Charles a nourrie envers son père suffit-elle à le transformer en principal suspect ? Le récit, émaillé de rebondissements, brouille parfois les pistes en maintenant le suspense jusqu'au coup de théâtre final.

Et de façon très originale, la littérature impose son rôle de protagoniste dans le déroulement de l'intrigue.

En effet, une partie du roman est consacrée à la lecture des cahiers de Jean, le jardinier passionné par les livres, qui a tenu la chronique des événements s'inscrivant dans son histoire familiale et l'Histoire du vingtième siècle.

Grâce à ce témoignage, révélant un réel talent d'écriture, le passé est, peu à peu , dévoilé. 

Il apparaît ainsi que plusieurs générations de Delgades se sont illustrées dans le domaine de l'édition. Et ce goût prononcé pour les lettres s'est aussi manifesté, au fil des naissances, par le choix d'un prénom placé sous le signe des grands auteurs : tour à tour, Honoré, Gustave, Victor et Charles rendent hommage à Balzac Flaubert, Hugo et Baudelaire.

De l'ouverture du roman évoquant l'obtention glorieuse du Goncourt 1988 à

La révélation finale, le lecteur pénètre dans les arcanes de la création littéraire. 

En coulisse, sont tapies machination et imposture. Des policiers chez les Goncourt, aventure inédite !

La littérature reste bien le personnage central de ce roman palpitant. 

Partager cet article
Repost0

2 Extraits « Entre l’Ivoire et la Corne » - recueil poétique de l'Auteur Patrice Salerno...

Publié le par Evy

2 Extraits « Entre l’Ivoire et la Corne » - recueil poétique de l'Auteur Patrice Salerno...

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé

Encore plus de choix lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/Patrice%20salerno/

 

2 Extraits « Entre l’Ivoire et la Corne » - recueil poétique

 

Le long des chemins fleuris d'épines

mon cœur s'éprend de quelques ronces,

et alors que ma pensée chemine

ma passion soudain me dénonce.

J'aimerai, lorsque j'ouvrirai les yeux,

que les révolutions soient enfin terminées,

qu'au milieu du sang et du feu,

des enfants nus et des femmes éventrées,

naisse de ces entrailles fumantes

cette nation resplendissante

que tant de siècles d'abstinence

étouffèrent jusqu'à l'heure de la délivrance.

Suffit-il de toucher du bout des doigts

les neiges éternelles pour que l'âme

du polichinelle s'incruste

sous les ongles d'une liberté

affranchie des fins de mois.

Et l'Amour n'est plus que le rire rauque et bestial

d'un quelconque mammifère ayant assouvi

ses instincts premiers sous le souffle haletant d'un sexe opposé.

Oubliez-moi.

Statue de bronze plantée dans un décor journalier,

je suis le bonze à immoler.

J'ai sauté de mon pont colorié et,

depuis des années, en apnée,

je cherche mon âme en peau d'hermine

dans des rigueurs sous-marine.

De ces profondeurs gigantesques

je surgis en pantin picaresque,

à cheval sur un dauphin noir,

j'assiste à la lente agonie du désespoir.

Adieu alors votre savante verve !

Sur ma peau des conferves

soignent vos lointaines paroles.

Je ne me souviens plus de mes devoirs d'école.

J'ai troqué mon corps inerme

pour un tout autre épiderme,

et lorsque j'aperçois vos atterrages,

vos miasmatiques marécages,

pour ne pas être sous votre houlette

j'embarque sur ma goélette.

Bateau de feu et d'azur

qui, soulevé par un vent pur,

s'éloigne telle une honte

de votre univers géobiontes.

Je n'attends plus rien de toi,

plus rien que le noir des bois.

Ton souffle chaud sur ma nuque

malade, qu'un soupir docile éduque,

ne fera plus tressaillir ma vie.

J'ai rattrapé mon vieil ennui,

je continuerai ma route sans lui. 

 

Envie de le lire: à commander directement chez l'Auteur dédicacé (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En  retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

patmo3@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0

Biographie Claude Rouge

Publié le par Evy

Biographie  Claude Rouge

Biographie  


Né en 1950.
Parcours professionnel : carrière professionnelle en milieu industriel (tourneur-fraiseur, puis technicien) qui s’est achevée en septembre 2010.

A temps partiel progressif (de 80 à 50%) depuis le milieu des années 1980 pour mener en parallèle une activité artistique professionnelle, avec deux
volets principaux :


- l’écriture, la création et l’interprétation de spectacles vivants (chanson, jeu dramatique, conte, …)

- une activité d’intervenant, principalement en milieu scolaire, avec création et mise en œuvre d’outils pédagogiques originaux destinés à prendre place dans des projets ayant pour objectifs la prévention de la violence, l’éducation au  vivre ensemble.

- Table et chambres d’hôtes depuis 2007 (en lien étroit avec l'agriculture paysanne locale, avec petite production de framboises).
Parcours artistique (création) : Auteur-compositeur-interprète, se produit en spectacle depuis 1981. Présente ses propres créations, dans une démarche qui allie la rigueur du professionnalisme et la recherche de convivialité avec le public.

- Principaux spectacles créés :

          Chansons de rien(s) (2013),

          Du côté de chez Ferré (2010 – avec M. Claude Tartaix),

          Chansons à l'Eau de Vie (2007),

          Rencontres (2004),

          Fissures (2002),

          Passion de Vie (1999),

          La Tarte aux pommes (1990)

 

Pour enfants (chanson et conte) :

          Not' en Bulles (1985),

          Do ré mi fa Soleil ! (1987),

          Petite Lune(1991),

Mirabelle (1994) Claude ROUGE fait également partie du groupe de lecture à voix haute Les Voix d'ALENTOUR.

 

Claude ROUGE
412, route de la Grange Dimière
38730 – LE PIN
tél : 04 76 06 68 96
courriel : claude.rouge@free.fr
site internet : http://claude.rouge.free.fr/

Partager cet article
Repost0

Biographie de Claude Carré...

Publié le par Evy

Biographie de Claude Carré


Je suis un auteur haut normand d’origine mais catalan de cœur depuis toujours. Je suis marié,
père de cinq enfants. Tout nouveau septuagénaire, je vis à plein temps dans les Pyrénées Orientales
depuis près de 30 ans.
 Après des études littéraires et un premier poste de rédacteur dans une compagnie d’assurances,
j’ai été tour à tour représentant puis commerçant, avant d’achever ma carrière professionnelle en
exerçant le beau métier de bouquiniste à Uzès (30) puis à Saint Cyprien(66) . L’écriture de romans
est désormais mon activité principale. A ce jour, j’ai publié quatre romans et je travaille actuellement
sur l’écriture du cinquième.

2016 Chromosome Philadelphie (roman auto biographique familial portant essentiellement sur le
traitement de la leucémie et la greffe de moëlle osseuse ). Editions Secrets Publishing (Paris). Edition
épuisée (plus de 2000 exemplaires vendus)
2018 / 2019 Le canard au sang (saga familiale). Editions Le lys bleu. (Paris) Tirage ultra limité et
presque épuisé.
Tome 1 Les Pygmalionnes
Tome 2 La Malédiction du Château d’Albert
2020 La Petite Plage de l’Horreur (thriller). Un réquisitoire contre les violences faites aux femmes,
à la fois roman policier et romance érotique hors des sentiers battus. Editions Alexandra de Saint
Prix, 66470 Ste Marie La Mer.
Projets en cours pour 2021 /2022 :
Retour des personnages de « La petite plage de l’horreur » dans une nouvelle enquête policière.

Réédition en format poche de mon premier roman « Chromosome Philadelphie » prévue mi
octobre 2021 (augmenté de pages inédites et actualisé ), et de l’intégrale du « Canard au sang » en 1
seul volume prévue pour 2022.

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 > >>