Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un bon livre idée cadeau pour les fêtes de l'Auteur Robert Mondange

Publié le par Evy

Un bon livre idée cadeau pour les fêtes de l'Auteur Robert Mondange

Une Bibliothèque pour Assikoi de Robert Mondange

 

Partager cet article
Repost0

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir de le lire...

Publié le par Evy

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir de le lire...


C:\Users\Sylvette\Documents\Partie Ecriture\Salons et autres autour\_Editeurs et salons\_Salons et Dédicaces\Photos dédicaces\2017_Mazamet_2.jpg

La Cécilia – Extrait N°1 :

Séverine arrêta sa voiture devant la maison.  Elle ouvrit la portière, aspira un grand bol d’air et sourit. Ici, tout irait mieux. Ce coin d’Ardèche avait le don de l’apaiser. Elle ne savait pas pour quelle raison, mais dès qu’elle pensait à sa maison, un sentiment de plénitude, de bien-être l’envahissait. Elle allait vite se retaper, recharger ses batteries ! Plus tard, elle repenserait à tout ça. Elle était partie sur un coup de tête.  Depuis quelque temps, rien n’allait plus au boulot et voilà qu’à la maison, cela n’allait pas non plus !  

Séverine travaillait depuis 25 ans déjà dans une banque de Montpellier.  Son bac en poche, filière scientifique, elle avait présenté divers concours dont celui permettant de devenir banquier. Elle avait brillamment remporté les écrits, comportant du français et des mathématiques. L’épreuve d’oral avait été une simple formalité.  Elle avait également remporté deux autres concours, l’un lui permettant d’accéder à une école d’infirmières réputée, l’autre à une formation en deux ans au diplôme de manipulateur en radiologie.  Mais Séverine avait soif d’indépendance.  

 Bien que cela fût tout à fait dans ses compétences (la jeune fille n’avait-elle pas obtenu son bac avec la mention bien ?), elle n’avait pas voulu s’inscrire à la fac. Elle voulait gagner sa vie. Elle ne savait pas du tout en quoi consistait le métier de banquier, mais il lui permettrait d’acquérir rapidement son indépendance, d’empocher tout de suite ses premiers salaires.  

 Elle rêvait déjà de Victor…  Ils allaient pouvoir s’installer ensemble et ne plus se quitter toute leur vie durant.  

 Victor ! Séverine secoua la tête.  Elle ne voulait pas penser à Victor pour l’instant. Elle avait besoin de temps pour pouvoir songer à son mari sereinement.  

 Elle sortit du coffre de l’auto le sac de voyage qu’elle avait rempli à la hâte avant de quitter le domicile conjugal. Elle sentit son téléphone portable vibrer dans la poche de son jean. Elle déplia le Samsung et jeta un coup d’œil sur l’écran.  

 C’était un message de Violette.  

 Aujourd’hui au bureau, Pierre, leur directeur, et Christiane, la responsable du département dont dépendait Séverine, leur avaient appris que la jeune femme avait obtenu un congé sans solde de quatre mois.

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement du roman (16,90€). Frais de port, marque-page et dédicace offerts.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Je n'ai rien inventé je trouve ces coïncidences extra de plus il habite à Aix en Provence non loin où habite ma fille et son mari ...

Publié le par Evy

La grande famille des écrivains 

L’autre jour en écoutant France Inter, j’ai entendu parler l’écrivain et journaliste Vincent Quivy. Évidemment, son nom a fait tilt à mes oreilles. Quivy c’est le nom de mon père que j’ai pris comme nom d’autrice. Mes parents ont eu 3 filles et, par ailleurs mon père n’ayant qu’une sœur et qu’un oncle moine dans la communauté de la belle Abbaye de St-Wandrille en Normandie ; c’est donc naturellement que le patronyme, Quivy (un nom originaire du Nord de la France) est en train de disparaître. Quand j’ai pu publier mon premier livre, j’ai choisi « Quivy » comme pseudonyme, estimant que l’existence de ce patronyme perdurerait tant qu’il y aurait quelques-uns de mes bouquins rangés dans une bibliothèque ! Quivy donc…évidemment j’ai cherché sur Internet. J’ai trouvé ceci : Journaliste et historien, Vincent Quivy est l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels « L'Impossible Monsieur Borloo », « Abus de pouvoir »,« Des anciens de l'OAS racontent », « Chers élus. Ce qu'ils gagnent vraiment », « La Justice sous Sarkozy », « Jean-Louis Trintignant- L’inconformiste » publiés chez Seuil. Très bien tout ça mais la question que j’avais envie de lui poser était celle-ci : Sommes-nous cousins ? 

Je l’ai trouvé sur FaceBook et je le lui ai demandé : « C’est possible m’a-t-il répondu parce que je suis né à Lille ( mes propres parents et grands parents étaient de Tourcoing!) mon grand-père s’appelait Léopold. »  je lui rétorquais « mais moi c’est le prénom de mon arrière grand-père ! »  en même temps il peut y avoir un décalage de génération puisqu’il est né en 1967 et moi en 1950 et il peut y avoir plusieurs Léopold Quivy les prénoms se transmettant souvent de père en fils…Bon il faudrait remonter plus loin en arrière …

Mais savez-vous ce qu’il m’écrit : « je connais votre nom puisque ma sœur s’appelle comme vous c’est-à-dire Catherine Quivy et que surtout elle est institutrice et que je lui ai offert votre livre « Jeanne de la Périgouse » Alors là, stupéfaction …Du coup ; je ne lui ai même pas demandé comment et où il avait vu et trouvé mon livre …mais nous restons en communication ...

Partager cet article
Repost0

Idée cadeaux pour les fêtes de fin d'année, un anniversaire,ou simplement pour le plaisir d'offrir

Publié le par Evy

Idée cadeaux pour les fêtes de fin d'année, un anniversaire,ou simplement pour le plaisir d'offrir

Pour les fêtes de fin d'année, un anniversaire, ou bien simplement le plaisir d'offrir...

Découvrez notre sélection de livres :

                                             : Littérature régionale, Patrimoine

                                             : Auteurs de Fictions

                                             : Auteur de théâtre

                                             : Romanciers, Poètes

                                             : Histoire, Jeunesse

A mettre au pied du sapin.

Pour les soirées au coin du feu

Personnalisé, dédicacé...

Cliquez sur les liens en rouge des Auteurs pour découvrir leurs livres

L'Auteur Robert Mondange :

 http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/Robert%20Mondange/

L'Auteur Bernard Cazeaux:

 http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/bernard%20cazeaux/

L'Auteure Sylvette Faisantier:

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/sylvette%20faisantier/

L'Auteur Jean-Louis Sanchez

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/jean-louis%20sanchez/

L'Auteure Sylvies Alibert Sorgesa

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/sylvie%20alibert-sorgesa/

Catherine Barcelonne

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/catherine%20barcelonne/

Cathou Quivy

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/cathou%20quivy/

Gerard Baylet

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/cathou%20quivy/

Marie-Paule Nadal

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/marie-paule%20nadal/

André Pages

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/andre%20pages/

Association Plumes de Mémoire

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/association%20plumes%20de%20memoire/

Elisabeth Valéry

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/elisabeth%20valery/

Isabelle Shahmiriam

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/isabelle%20shahmirian/

Jean-Paule Alandry

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/isabelle%20shahmirian/

Marie Ade

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/marie%20ade/

Marie-Andrée Ballastre

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/marie%20ade/

Patrice Salerno

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/patrice%20salerno/

Pierre Giner Kouzmin

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/pierre%20giner%20kouzmin/

Tatiana Kletzky Pradere

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/tatiana%20kletzky%20paradere

Evelyne Genique

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/tag/evelyne%20genique/

Thérèse Cau

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/th%C3%A9r%C3%A8se%20Cau/

Brigitte Farines

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/Brigitte%20Farines/

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Envie de me lire ! idée cadeau pour les fêtes..

Publié le par Evy

 

Ce beau voyage


Pour commencer ce beau voyage je suis arrivée, Pas loin… Là…À côté d'une forêt enchantée. En poursuivant ma route, j'ai découvert, à travers le feuillage, d'étranges silhouettes au loin qui se faufilaient. Fées, elfes, dansaient au clair de lune. Peu à peu mes pas se firent plus légers. Devant moi, un tapis de mousse. Sur lui je me couchai. Tout se taisait en l'instant et sur place, se figeait Dans la nuit, je m'agenouillai au bord de la surface aux reflets d'argent Dialoguant en silence avec la lune, Je perçus le murmure d'un ruisseau où venaient boire les fées. Le vieux hibou se réveillait en hululant à la nuit. Je ne savais plus où j'étais ; C'est alors qu'une fée vint me prendre la main Et me guida dans le cercle magique. Le sous-bois était empli d'une brume légère ; De petites formes mystérieuses survolaient la verdure, Derrière ce rocher, une ombre venait de passer. N'avez-vous pas remarqué là ? Un elfe coiffé d'une cupule en guise de bonnet. Un autre… vêtu, d'une tunique couleur d'automne, Une fée couronnée de baie.
Mon imagination galopante m'emportait dans un tourbillon. Vous souhaitez m'y retrouver ? Fermez les yeux…


Au-dessus de l'herbe humide, à travers les branches, souffle la brise. Au détour du chemin la lumière se filtre…
C'est l'un des lieux magiques où on ne peut aller qu'à pied.
Un petit elfe est assis sur sa branche à regarder la lune.
Je me noie dans les yeux d'une fée d'une beauté enchanteresse aux ailes scintillantes d'étoiles d'argent…
Une fleur avait osé poser sa corolle orangée entre ses mains de soie,
Et avait osé caresser ses douces joues.
Ses cheveux d'or sur ses épaules, étaient tout emmêlés de fleurs éparses :
Lilas à la senteur musquée, clématites, roses sauvages et tendres églantines… Là, virevolte un papillon douceur gris bleu aux couleurs du temps,
Un autre jaune et ocre, puis un noir et blanc sur son petit pied
Deux escargots s'éloignent très émus. Oh ! Le petit ver de terre qui goûte la pomme !...
Sous ses yeux ébahis, son pas souple et léger fait murmurer le vent.
Elle parle aux arbres,
Elle connaît depuis toujours la langue de la nature…
Les arbres mystérieux écoutent sans bruit…


Je suis prise d'une doucereuse envie de laisser aller mon esprit qui s'est un instant posé sur ce livre où les papillons avec leurs ailes finement sculptées et ciselées ne ces-sent de venir et d'aller en cortège répandant une poudre scintillante…
Mes rêves m'entraînent, chaque nuit, très loin.
Je parcours le monde dans chaque recoin je crois d'abord que c'est irréel…
Une force secrète me retient.
Là, dans mon royaume de forêts et de fantômes, sur le sentier qui mène au paradis,
Je contemple une forme présente qui s'élance éblouissante…
Je m'approche et je vois de la douceur.
De mes instants de rêveries profondes naissent des bon-heurs à n'en plus finir… Murmures et sons étranges m'environnent.
Une brise légère vient jusqu'à moi… Une Licorne : créature mystique, à nulle autre pareille, de pureté et de grâce. À l'orée du bois la belle s'y promène, dès l'aube venue…
On y découvre des formes étranges, des personnages de contes de fées…
Cachées dans les bois, et les landes, elles ne sortent de leurs cachettes qu'à la nuit tombée…

Evelyne Genique

Partager cet article
Repost0

Paix (écrit pour le centenaire 1918-2018) De L'Auteur Bernard Cazaux...

Publié le par Evy

Paix  (écrit pour le centenaire 1918-2018) De L'Auteur Bernard Cazaux...

 

        Paix                

(écrit pour le centenaire 1918-2018)

 

Ils regardent, sans voix, une blanche colombe

Perchée sur une croix plantée sur une tombe ;

Sinistre souvenir sur la verte prairie

Du tribut que la mort fit payer à la vie.

           

Des centaines de croix qui entrouvrent leurs bras

Hurlent «  ne tirez pas, pitié, plus jamais ça ! »

Mais qui donc les entend dans le profond silence

Du linceul des corps morts qu’est cette plaine immense ?

           

Du beau gazon bien vert, des croix blanches plantées,

Ils ne retiennent hélas que la triste beauté,

Oubliant que la mort, à l’ombre des drapeaux,

A moissonné ces corps de sa sinistre faux.

 

Avant d’être inhumés, bien rangés sous la terre,

Ces hommes ont enduré les plus viles misères

Quand, compagnons des rats au fond de leurs tranchées,

Ils tremblaient au fracas des obus qui hachaient.

 

Aucun ne reviendra du terrible trépas

Pour dire aux hommes en vie, « ne suivez pas nos pas ! »

Alors tout recommence, et la même furie

Pousse le genre humain vers les pires tueries.

           

D’un coup d’aile d’espoir, émue par tant de dol,

Symbole de la paix, l’oiseau reprend son vol.

Planant sur fond d’azur en portant son rameau,

Fait au ciel une croix, blanche comme au tombeau.

 

Bernard Cazeaux

Partager cet article
Repost0

L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...

Publié le par Evy

L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...
L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...
L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...

Envie de le lire: à commander directement chez l'Auteur bien sur dédicacé (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En  retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

sorgesa.alibert.sylvie@orange.fr

Partager cet article
Repost0

L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...

Publié le par Evy

Sylvie Alibert-Sorgesa vient d'éditer son premier ouvrage intitulé «La Légende du bracelet d'argent» ! Originaire de Toulouse, Sylvie découvre la ville de Quillan en 1987 lorsqu'elle vient assister à un match de rugby au stade Jean-Bourrel en compagnie d'une amie. C'est là qu'elle rencontre Christophe, rugbyman local, avec qui elle se marie en 1994. De leur union naîtra une charmante jeune fille prénommée Astrid, qui est aussi le prénom de l'héroïne du livre. Professeur des écoles à Campagne-sur-Aude depuis 1997, habituée des lettres, Sylvie concrétise enfin son rêve. «Depuis longtemps j'avais envie d'écrire une histoire. Oui, écrire une histoire que j'aurais aimé lire dans ces livres de contes, ces romans pour enfants où notre imagination a libre cours. Comme je ne l'avais, hélas ! toujours pas trouvée, je l'ai créée jour après jours et voilà enfin celle que j'ai tant cherchée», explique Sylvie. «La Légende du bracelet d'argent» est l'histoire d'Astrid, professeur d'Histoire à l'université d'Aberdeen, élevée par sa grand-mère, belle jeune femme vivant pleinement sa passion pour les légendes celtes qui ont bercé son enfance : «Un soir, elle se retrouve projetée dans un monde parallèle où elle doit accomplir une périlleuse mission. Va-t-elle arriver à rompre le sortilège qui frappe le royaume d'Alloway et délivrer de son maléfice le prince Roderick… L'aventure commence», précise Sylvie, et de conclure : «Prochainement, arrivera la suite de ce premier roman qui est en cours d'achèvement. Je remercie l'écrivain Gérard Baylet, de Lapradelle-Puilaurens, pour son aide précieuse».

 
L'Auteur Sylvie Sorgesa Alibert...

C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI11.200\MES BOUQUINS_15.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI40.200\MES BOUQUINS_11.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI53.200\MES BOUQUINS_10.jpg

Envie de le lire: à commander directement chez l'Auteur bien sur dédicacé (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En  retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

sorgesa.alibert.sylvie@orange.fr

Partager cet article
Repost0

L'Auteur Gérard Baylet

Publié le par Evy


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI68.128\20200311_104458.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI12.128\20200311_104448.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI16.128\20200311_104518.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI14.128\20180210_165813.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI72.128\20180210_165821.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI91.128\20180210_165749.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI73.128\20190202_093903.jpg


C:\Users\UTILIS~1\AppData\Local\Temp\Rar$DI37.128\20190202_093851.jpg

Envie de le lire: à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En  retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

ges.baylet@gmail.com

Partager cet article
Repost0

Idée cadeaux pour les fêtes L'AuteurTatiana Kletzky Pradere...

Publié le par Evy

 

 

 

 


D:\Documents\OLGA photo 1.JPG

Au marché de Quillan, le samedi matin sur La Promenade  (Photo Olga Bell)

L’auteure est née en 1931 à Toulouse d’un père russe - la ville de ces ancêtres, KLETZKAÏA, existe depuis 1614 non loin de Volgograd - la Stalingrad de triste mémoire -, et d’une mère ukrainienne d’une grande famille de Kharkov. 

    Le nom de son mari, PRADERE, signifie « prairie » en langage pyrénéen.


D:\Documents\LA PETITE RUSSE\GALERIE PHOTOS.jpg D:\Documents\IMG_20201108_0005.jpg

Il s’agit de sa biographie. Imaginez une petite fille de quatre ans arrivant à l’école du village sans rien connaître du français, sinon « Merci monsieur ! » et « Bonjour Madame !». Découvrez avec étonnement ce que le destin avait prévu pour elle dans ses tablettes. 


D:\Pictures\2010-09-03 usines\usines 001.jpgD:\Documents\IMG_20201108_0004.jpg

A partir d’images prises par le célèbre photographe Robert Doisneau, vous saurez tout sur la technique de fabrication du Formica, ce  stratifié qui révolutionna la vie domestique des français dans l’après-guerre. 

   Par l’installation de la plus grosse presse du monde en 1970   sous la direction d’André Pradère, les usines, uniques en France et première d’Europe, employaient mille personnes et produisaient un million de m2 de panneaux par mois. 

   Pendant un-demi siècle, elles apportèrent la prospérité à la Haute-Vallée de l’Aude, et donnèrent à la ville de QUILLAN le titre glorieux de Capitale Française du FORMICA. 


D:\Pictures\2016-12-10 QVM recto\QVM recto 001.jpgD:\Pictures\2016-12-10 QVM recto\QVM verso 002.jpg

Dimanche 03 Juillet 1949, trois cars brinquebalants amènent des étudiantes de 4ème année commerciale depuis Toulouse jusqu’à Canet-en-Roussillon. Pensionnaires durant les années noires, pas une n’a encore vu la mer.

   Vous serez passionné par l’Histoire et les légendes narrées tout au long du trajet par leur « Surgé », native et érudite des superbes contrées traversées. 


D:\Pictures\2015-06-29 chants hte-vallée\chants hte-vallée 002.jpgD:\Documents\IMG_20201108_0002.jpg

Cet ouvrage est un hymne à la nature et à la vie de famille. Il est le préféré de Tatiana. Le meilleur compliment qu’elle ait reçu à sa parution, fut celui d’un jeune homme condamné à vivre attaché sur un fauteuil roulant : « Merci Madame Pradère de m’avoir permis de camper avec vous au bord du Lac du Laurenti ! Quelles merveilleuses vacances vous m’avez offert… !».

D:\Pictures\2017-07-24 myosotis couverture\myosotis couverture 001.jpgD:\Documents\IMG_20201108_0003.jpg

A travers le récit de Polia, la mère de l’auteure – qui vécut 20 ans chez elle -, vous ne resterez pas insensible à l’histoire authentique de son grand amour, détruit en 1917 par la folie des hommes. Vous vivrez au jour le jour avec les siens dans ce pays blanc où hurlaient les loups et glissaient les troïkas.


D:\Documents\IMG_20201108_0007.jpgD:\Documents\IMG_20201108_0006.jpg

Au Salon international du Livre de Paris, durant sept années, elle rencontrera le grand Henri Troyat, que leur condition d’enfants d’immigrés russes avait rapprochés. De lui elle appendra tout ce qu’il faut savoir pour réussir un livre. Ce qu’elle vous dévoile ici.

Devenue, sur ses conseils, lecteur-correcteur de manuscrits dit  « en extérieur » pour les Maisons d’Edition, elle continue dans cette voie sur les textes de ses semblables. Il suffit de lui en faire la demande d’après ses coordonnées figurant sur le bon de commande ci-dessous.

                        BON DE COMMANDE

OUI . JE COMMANDE

- Je coche le titre choisi, en précisant le nombre d’exemplaires

- Je joins mon règlement par chèque bancaire

- Et je l’envoie à l’auteure :

Mme KLETZKY-PRADERE Tatiana

5 Avenue de Cancilla

11500 QUILLAN - France

tél : 04-68-20-02-28

portable : 06-48-17-97-60

e-mail : tatiana.kletzky@orange.fr

 

      - Plan-Guide de l’écrivain

125 pages - 21x13,5………………………………….. PP : 18 € + port


       - Les Myosotis d’Ukraine

440 pages – 23,5x15,5 ………………………............. PP : 22 € + port


       - La petite russe

187 pages – 20,5x14,5……………………………….. PP : 16 € + port

 

       - Les chants de ma Haute-Vallée

272 pages – 24x16……………………………............ PP : 19 € + port

 

       - Formica – les Usines de Quillan

260 pages – 30x21……………………………............ PP : 26 + port

 

 -  Quillan  - Voyage de mémoire

172 pages – 30 x 21 ………………………………… PP : 26 + port

 

Dédicace au nom de ………………………………………………..

Autre dédicace ……………………………………………………...

Autre dédicace ……………………………………………………...

Autre dédicace ……………………………………………………...


Envoi postal sous 48 heures


 

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>