Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comité de lecture " Nouvelles plumes " pour Marie-Pierre Nadal

Publié le par Evy

Comité de lecture " Nouvelles plumes " pour Marie-Pierre Nadal

Comité de lecture " Nouvelles plumes " 

PULSIONS sorti en 2020, Roman Thriller.

Note globale : 10/10 

Note littéraire: 10/10

Appréciation générale 

En une phrase : Ce roman est un coup de cœur pour moi. L'histoire est addictive. J'ai adoré l'humour de l'auteur et ces parenthèse d'humour offrent une respiration de bonne humeur et de joie dans ce roman "noir". Excellentes idées au niveau des crimes commis et des différents auteurs de ces homicides.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Excellente histoire. Excellente chute (inattendue). Les soupçons sont habilement distribués tout au long de l'histoire. écriture fantastique.

Autres commentaires 

Style littéraire : Et je donnerais même un 12/10 si c'était possible!!! L'auteur a une plume hors norme (en positif) et les images données dans ce contexte sont un plus. J'ai franchement adoré le style. Une véritable dégustation littéraire de haut niveau. Frédéric Dard, l'auteur des San Antonio, aurait pu craindre cette "concurrence".

Mon sentiment sur le titre du livre : Pulsions : oui mais pourquoi rouge? Pour le sang??? OK pour ce titre mais sans +

Ce que je pense des personnages : Excellents, tous dans leur domaine. Ne rien changer.

Ce que je pense du thème général du livre : personnalités fortes, crimes "horribles" et très sanglants…. Original.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

--------------------------------------------------

Note globale : 10/10 

Note littéraire: 9/10

Appréciation générale 

En une phrase : J' ai adoré cet thriller ,bien orchestré, j' ai tremblé, souri, mais impossible de quitter le roman ,

Ce que j'ai particulièrement apprécié : sérieux, violent , mais traité avec une note de légèreté qui en fait une lecture addictive.

Autres commentaires 

Style littéraire : Un style fluide , des rebondissements permanents,

Mon sentiment sur le titre du livre : Génial .

Ce que je pense des personnages : Une palette impressionnante de personnages , Joshua cet homme sensible, fragile qui évolue très facilement dans les enquêtes m 'a surpris . Audrey une femme de tête, organisée, mais son amour pour Joshua lui fait perdre certaines réalités, Laurie ce psychiatre sympa ,spécialiste des tueurs en série n à rien vu venir ,la juge Grangier un horrible personnage, acariâtre et directive .j ai aime la présence de Charly le chien qui apporte une note de douceur.

Note globale : 8.5/10 

Note littéraire: 8/10

Mon résumé 

Audrey et Josh enquêtent sur des meurtres d' une incroyable cruauté avec l' aide de laurier mais le meurtrier n' est pas celui que l' on imagine.

Appréciation générale 

En une phrase : Policier prenant et dérangeant

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Bonne intrigue, rebondissements et une fin inattendue.

Autres commentaires 

Style littéraire : Bien écrit

Mon sentiment sur le titre du livre : Bien

Note globale : 8/10 

Note littéraire: 9/10

Appréciation générale 

En une phrase : Très bon roman. J'aurais pu l'avoir acheté et n'aurais pas de regret. Il a tout à fait sa place dans une bibliothèque. L'intrigue est bien ficelée, je suis restée en haleine jusqu'au bout. J'ai été surprise par le dénouement de l'histoire.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Belle écriture, bonne intrigue, bon rythme, personnages riches

Autres commentaires 

Style littéraire : Bon rythme. Histoire au présent et dialogue bien balancé

Mon sentiment sur le titre du livre : Pas mauvais mais je n'accroche pas. Pourquoi pas simplement pulsions?

Ce que je pense des personnages : Il y en a assez; bien décrits; on ne se perd pas et chacun a un rôle à jouer.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui

 

Note globale : 8/10 

Note littéraire: 8/10

Mon résumé 

arrivée tonitruante d'un jeune lieutenant de police au fameux 36

Appréciation générale 

En une phrase : histoire policière haletante sur fond d'intrigue amoureuse

Ce que j'ai particulièrement apprécié : des rebondissements en chaîne on ne s'ennuie pas un seul instant

Autres commentaires 

Style littéraire : style épuré, clair, vif, spontané

Mon sentiment sur le titre du livre : Très bien

Ce que je pense des personnages : très bien, suffisamment de personnages pour que le roman ne soit pas trop chargé

Ce que je pense du thème général du livre : très bien, belle intrigue, simple mais efficace

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui

 

Publié dans Comité de Lectures

Partager cet article
Repost0

Merci à Olga pour ce beau commentaire que je partage avec vous tous et toutes...

Publié le par Evy

Merci à Olga pour ce beau commentaire que je partage avec vous tous et toutes...

BONJOUR

Je suis ivoirienne et j’habite à Abidjan. Au cours d’une discussion avec des parents d’élèves, nous étions presque d’accord sur les méfaits des téléphones portables qui permettent d’échanger des messages entre jeunes. ces messages se font sous le signe télégraphique où l’orthographe et la signification des mots sont bafoués. Même si nos enfants n’ont pas de portable, ils arrivent toujours à utiliser celui d’un copain. De ce fait, ils perdent la pratique de la langue française, ce qui n’est pas bon pour leurs études. Nous avons donc cherché une solution. il faut attirer les jeunes vers le livre. Nous avons de bons auteurs ivoiriens qui ont fait d’excellents livres. Mais en cherchant des titres de livres, le hasard, qui fait quelquefois de bonnes choses, nous a fait découvrir les livres des auteurs  d’Occitanie et Catalans et certains titres ont retenu notre attention, mais nous ne les trouvons pas chez nos libraires, pouvez-vous nous dire comment nous procurer ces livres.

Olga

 

Partager cet article
Repost0

Bernard Cazeaux propose ses ouvrages ...

Publié le par Evy

Bernard Cazeaux propose ses ouvrages ... Bernard Cazeaux propose ses ouvrages ...

Trouvez votre bonheur parmi ses livres.

Commandez aujourd'hui !

Aussi, faites-vous plaisir et laissez-vous tenter...

 

Retrouvez les dernières nouveautés...

Livres Bernard CAZEAUX

https://sites.google.com/site/romansbernardcazeaux/

Ouvrages disponibles en version ebook

pour liseuses Kobo et Kindle

à 2,99 euros.

Également en version papier en librairie, sur les sites en ligne ou auprès de l’auteur.

C:\Users\Utilisateur\Downloads\Couverture Une inconnue dans la miroir.png 

C:\Users\Utilisateur\Pictures\La vengeance du facteur.png  

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Le facteur amoureux.png  

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Chroniques du Sud-Ouest.png  

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Mauvais numero.jpg 

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Au nom du bien.jpg 

 C:\Users\Utilisateur\Downloads\La Reine et le Fou.jpg

C:\Users\Utilisateur\Pictures\un-avenir-de-sable-bernard-cazeaux.jpg  

C:\Users\Utilisateur\Downloads\DIGITAL_BOOK_THUMBNAIL.jpg 

C:\Users\Utilisateur\Pictures\VICTOR.jpg 

C:\Users\Utilisateur\Pictures\FLORENTIN.jpg  

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Le voyage d'Arthur.png

Série Fantasy en six volumes : MALTHEAS

 

Ouvrages disponibles en version ebook pour liseuses

Kobo et Kindle à 2,99 euros.

Également en version papier en librairie,

sur les sites en ligne ou auprès de l’auteur.

 

C:\Users\Utilisateur\Downloads\Maltheas Tome 1.jpgC:\Users\Utilisateur\Pictures\Maltheas tome 2.pngC:\Users\Utilisateur\Pictures\MALTHEAS Tome 3.jpga
 

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Maltheas tome 4.jpgC:\Users\Utilisateur\Pictures\Couverture Maltheas Tome 5.jpgC:\Users\Utilisateur\Downloads\Couverture Maltheas Tome 6.jpg

Tome 1, La secte des briseurs d’âmes ;

Tome 2, L’enfant des rêves ;

Tome 3, La traque ; 

Tome 4, L’épreuve ;

Tome 5, Les grottes d’Alfodus ;

Tome 6, Les voiles noires de Xarés.

Le Kandora est un empire subitement confronté à un complot aux nombreuses et surprenantes ramifications, où se rejoignent les manipulations politiques et les intérêts personnels. Pour le combattre, les personnages de cette épopée, dont le héros Malthéas, se livrent autant à la quête d’un artefact ancien, symbole du pouvoir d’une ancienne lignée de rois, qu’à la quête de leur propre identité. 

Dans cette saga qui mêle intrigues, action, combats et amour, des personnages attachants et complexes côtoient ou affrontent tout ce que compte l’humanité dans ce qu’elle a de meilleur et de pire. Chaque chapitre est le théâtre d’évènements, de rebondissement

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Le coeur et la raison.jpg

C:\Users\Utilisateur\Pictures\Pêle-mêle.jpg

D:\Couverture.jpgC:\Users\Utilisateur\Downloads\Livre sur Adrien.jpg

 

Partager cet article
Repost0

Bonne soirée à tous & toutes...

Publié le par Evy

Moins présente en ce moment je suis en Bretagne chez mon fils je reviens vers vous après le 1er Janvier 2021, je met à jour vos participations cette semaine pas de d'atelier je mettrais vos envoient à jour aussi après ma rentrée  bonne soirée prenez soins de vous ...

 

Partager cet article
Repost0

Un Joyeux Noël a vous tous & toutes prenez soin de vous...

Publié le par Evy

Publié dans Joyeux Noël

Partager cet article
Repost0

Merci à Jean pour ce beau commentaire que je partage avec vous tous et toutes...

Publié le par Evy

Merci à Jean pour ce beau commentaire que je partage avec vous tous et toutes...

Je viens de parcourir le site des auteurs d’Occitanie et Catalan. Je suis émerveillé par la diversité des thèmes évoqués. Histoires vécues, romans pour enfants, livres sur l’histoire régionale, romans sur l’Afrique, il y a tout une gamme de choix. Chacun peut trouver parmi ces auteurs un thème qui l’intéresse. Je n’oublie pas non plus que ces auteurs qui éditent en auto édition c’est-à-dire à leur frais, écrivent pour leur plaisir, pour faire passer des messages à travers leurs textes. Parmi tous ces ouvrages, il nous appartient de choisir celui qui correspond à notre attente, à nos envies.

Jean  

 

Partager cet article
Repost0

Derniers jours avant Noël profitez..grand choix de livres idées Cadeau

Publié le par Evy

Partager cet article
Repost0

Deuxième Ode à mon Chou ( à la manière de Jacques Prévert …) Jean-Louis Sanchez...

Publié le par Evy

 

 Deuxième Ode à mon Chou

( à la manière de Jacques Prévert …)

 

 

Écrire sur un chou ?

C'est une drôle d'idée !

Écrire sur un chou ?

Je n'y aurai pas pensé !

 

Écrire quand rien ne bouge,

Pour notre ami chou rouge.

Frôler la catastrophe,

Avec le Romanoff.

 

Écrire pour le meilleur,

Qu'est le gentil chou-fleur.

Écrire pour le pire,

Quand ça ne fait pas rire.

 

Décrire à tire d'aile,

Les p'tits choux de Bruxelles.

Décrire ce gros ventru,

Ce bon vieux chou capu.

 

Écrire sur un chou ?

Faut être désemparé !

Écrire sur un chou ?

Je suis éberlué !

 

Écrire sur un chou ?

Il faut être un peu fou !

 

Jean-Louis Sanchez

 

 

Envie de me lire (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

jls.sanchez@wanadoo.fr

Des idées cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir 

Grand un Choix de livres de l'Auteur dédicacé lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/Jean-Louis%20Sanchez/

 

Partager cet article
Repost0

"la mort du blanquetaire" extrait du livre "La vallée du bonheur" Jean-Louis Sanchez

Publié le par Evy

Le péché de gourmandise

 

A André, grand maître de la confrérie du foie gras à Mazéres ancien adhérent des auteurs d'Occitanie et aujourd'hui disparu ….

 

Lorsqu’il se présenta aux portes du paradis, l’Augustou n’en menait pas large, d’autant qu’à quelques mètres de là crépitaient les flammes de l’enfer et qu’une forte odeur de roussi venait effleurer ses narines.

 

Saint Pierre l’attendait sur le perron du purgatoire et arborait un air avenant:

 

- Bonjour manhac (gentil garçon), as tu fait un bon voyage?

 

- Très bon seigneur, mais ....... vous parlez patois?

 

- Mais oui, pitchon notre religion rayonne sur toute la planète et je suis obligé de connaître toutes les langues de mes paroissiens. Je parle usuellement le Russe, les dialectes africains ou le Chinois ainsi que le basque, le breton et le catalan.

 

- C’est stupéfiant! Parlez vous également le Corse?

 

- Euh ..... le Corse ..... Là, vois tu,........ je ne peux pas te répondre car je suis soumis au secret professionnel! Mais, revenons à nos préoccupations, tu sais que je dois décider de ton avenir et nous devons passer en revue ton existence antérieure pour voir si tu mérites d’atteindre le paradis. As tu commis les sept péchés capitaux?

 

- Seigneur, je n’ai jamais tué personne, mis à part quelques perdigals (perdreaux) ou lapins forains et encore très peu car j’étais malaisit (maladroit) au fusil.

 

- As tu volé?

 

- Oh non, je n’ai jamais pris l’avion!

 

- As tu volé quelque chose?

 

- Jamais de ma vie, sauf, peut être, quelques figues ou cerises dans les vergers de mes voisins.

 

- Je vois, il s’agit de quelques larcins sans importance majeure. As tu souvent menti?

 

- Vous savez seigneur, mentir dans le midi c’est comme respirer, tout le monde ment du plus petit au plus âgé. Le mensonge nous est aussi nécessaire que l’EPO au coureur cycliste. Dire la vérité serait comme jouer aux cartes sans tricher, quelque chose d’inconcevable!

 

- Je le sais bien Auguste! J’ai à ce sujet de gros problèmes avec mes pensionnaires originaires du Sud de la Loire.

 

- Je me mets à votre place, mais vous ne pouvez pas nous envoyer tous griller en enfer pour ce simple motif, cela accroîtrait inexorablement votre stock de farine humaine en ces temps de vache folle.

 

- N’épiloguons pas, veux tu! Et le péché de chair, as tu commis ce terrible péché?

 

Visiblement mal à l’aise, l’âme d’Augustou ne put qu’avouer:

 

- Aie Seigneur! Celui là, je crois bien l’avoir commis souvent et ..... avec beaucoup de plaisir encore! Mais voyez vous, je pense avoir des circonstances atténuantes. En effet, comme vous devez le savoir, ma parcelle jouxtait celle de la Baptistine. Entre nos deux propriétés n’existait qu’un muret de pierres que j’avais assemblées unes à unes en son temps, avec, tout au bout un piboul (peuplier) qui procurait une ombre bienfaisante. Lorsque nous étions chacun au bout de la rangée de vigne, nous nous réfugions sous l’arbre où nous parlions et puis un jour, on avait rien à se dire alors ...... Je me dois de vous préciser que sans moi, la Baptistine, elle n’aurait pas eu deux beaux garçons, car son mari n’était guère prolifique. Grâce à moi, ils ont eu une famille comme tout le monde et le Mathurin explique à qui veut l’entendre, que ces enfants sont son portrait tout craché, donc....... je n’ai pas fait trop de mal.

 

- Et les autres? Parle moi un peu des autres.

 

- Les autres? Questionna à son tour le prévenu de plus en plus mal à l’aise.

 

- Oui, petit, les autres? Répondit Saint Pierre d’une voix douce et mielleuse.

 

Décidément son interlocuteur connaissait tout sur son passé et il allait falloir jouer serré pour éviter d’être damné.

 

- Voyez vous, Seigneur, là également ce n’était pas de ma faute. J’ai été pendant longtemps conseiller municipal et mes administrées me faisaient mander pour quelques problèmes d’extrêmes urgences et importances que je devais solutionner sur le champ. Et puis, j’ai toujours aimé rendre service...... C’est d’ailleurs dans ces occasions, que j’ai constaté que seules les voies du seigneur sont impénétrables!

 

- Ne blasphème pas malheureux, car cela n’arrange pas du tout ta situation! Parle moi plutôt du péché de gourmandise.

 

(A ce stade du récit nous nous devons de préciser que l’âme d’Augustou était plutôt du genre enveloppé. En effet, notre homme, durant son existence, dépassait allègrement le quintal et était réputé pour son goût de la bonne chère. Or - peu d’études ont été effectuées sur ce point nous nous devons d’en convenir- lorsque l’âme quitte son enveloppe charnelle, elle en conserve néanmoins son apparence d’origine.)

 

Cette question n’arrangeait visiblement pas l’ami Auguste qui essaya de biaiser en répondant:

 

- Oh! Vous savez le plus souvent je me contentais d’un petit mossèc (morceau).

 

- Parle moi donc du dernier banquet de la pétanque?

 

- Je ne crois pas avoir commis le péché auquel vous faites allusion, car c’est Isidore, notre Président qui avait élaboré le menu et les recettes n’étaient point amphigouriques. En entrée, nous avions du foie gras d’oie. Une tranche épaisse et délicieuse de plus de trois centimètres parfumée à l’Armagnac. Ensuite nous avons eu droit à un assortiment de tripou et cambajou maisons bien entendu. Le jambon était comme je l’aime, lardé d’un gras bien rosé. Après s’être rincé la bouche avec une salade batavia, on nous a servi une poularde rôtie, dodue et dorée à point. A l’intérieur de la volaille, les cuisinières avaient mis une farce gradaillée (aillée) réussie à la perfection et tout autour quelques pommes de terre bien mijotées dans le jus. Enfin, elles nous ont servi une crème faite avec douze oeufs et parfumée à la cannelle qui était si bonne que je crois bien que j’en ai repris ....trois fois.

 

- Disons plutôt quatre! Conte moi donc ta passion pour les champignons?

 

- Je n’ai jamais aimé trop les ramasser vous savez, car, compte tenu de ma corpulence, me baisser me posait des problèmes! Mais, j’ai toujours eu grand plaisir à les cuisiner. Tenez par exemple, les couriolettes accompagnent toujours une sauce de veau, les morilles blondes se servent avec un peu de crème fraîche sur un tournedos bien saignant, quant au cèpe je le prépare farci avec un peu de cansalade (petit salé) fumée qui lui octroie un parfum du tonnerre de ....

 

L’âme laissa sa phrase en suspens afin de ne pas commettre une gaffe.

 

- Et le vin petit, il paraît que tu étais un amateur?

 

(A vrai dire, la chose était aisée à deviner, car le divin breuvage avait laissé, du temps de son vivant, de nombreux sillons écarlates sur la figure de notre ami.)

 

- Ah seigneur, j’ai adoré le sang du Christ! J’avais pour lui une passion incommensurable. Quelle que soit sa couleur, du blanc au rouge, il me donnait beaucoup d’ardeur pour mon travail et me régénérait après une intense séance de bigòs (pioche à deux pointes). Je dois quand même vous avouer que parfois, j’ai un peu abusé de carthagène ou de blanquette......

 

- C’est d’ailleurs pour cela que tu es devant moi aujourd’hui! Je me suis laissé dire que tu as pris un coup de sang après un repas trop arrosé. Vraiment, dit-il fronçant les sourcils et élevant la voix, ton cas me paraît très délicat et presque désespéré.

 

L’âme d’Augustou ne put alors s’empêcher de se mettre en colère:

 

- Mais enfin, Nòstre Senher, qui a mis sur cette terre les jolies filles, les poulardes et le bon vin? Si vous désiriez que nous menions une vie monacale, pourquoi nous soumettre sans cesse à la tentation? Nous eussions pu nous contenter de patates bouillies et de pissenlits arrosés d’onde claire..... Je crois sincèrement ne jamais avoir péché durant mon existence mais avoir été, en quelque sorte, en état de .... légitime défense.

 

Croyez le si vous voulez, mais Saint Pierre fut tellement interloqué qu’il en ouvrit tout grand les portes de son établissement.

 

Et c’est ainsi que ce grand mécréant d’Augustou regagna le paradis. Prouvant ainsi qu’en certaines circonstances, la justice divine, comme parfois son homologue humaine, n’est pas exempte de bavures, et que ... la gourmandise n’est pas un si vilain défaut!

 

 

Envie de le lire : à commander directement chez l'auteur (lien ci-dessous). laissez vos coordonnées par mail et votre adresse. En retour je vous donne la mienne pour le règlement ....+ frais d'envoi

jls.sanchez@wanadoo.fr

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir 

Grand un Choix de livres de l'Auteur dédicacé lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/Jean-Louis%20Sanchez/

Partager cet article
Repost0

Atelier d'écriture n°6 : Thème " Noël " Liste des mots ...

Publié le par Evy

Merci Gigi pour le Logo

Merci Gigi pour le Logo

J'organise chaque semaine un défi 

Vous avez le choix dans la liste ci-dessous et la semaine pour le faire 

D'écriture, Poésie, Acrostiches, Citations, texte d'Auteurs, Haïku,  prose etc...

De créa  d'image, de gif, de photo, peinture, dessin, Vidéo, musique Reportage etc...

Ayant pour règle un thème imposé

Où 10 mots

Ouvert du Dimanche au Dimanche  

Vous faites comme ça vous arrange

Même si vous dépassez la semaine

Un grand bravo aux participants 

Cette semaine le thème du 20/12/20 au 27/12/20

C'est " Noël "

--- Les 10 mots

Mémoire, Temps, Illumination, Enfant, Décoration, Sapin, Chant, Joie, Neige, Beauté...

On peut conjuguer , mettre au pluriel ou singulier

et ou féminin , masculin, ou féminin ou masculin..

Atelier d'écriture n°6 : Thème "  Noël " Liste des mots ...

Vos participations 

La participation de Catherine Barcelonne

 

Aujourd’hui , alors  qu’un nouveau Noel s’annonce,

Me reviennent en mémoire la joie et les chants,

Au pied du sapin des cadeaux en quinconce,

Dehors la neige fait le bonheur des enfants,

Dedans, le temps est à l’illumination,

Eblouissante beauté des décorations.

 

Des idées cadeaux pour les fêtes ou pour le plaisir dédicacé

Cliquer sur le lien ci-dessous pour plus de choix

catherine barcelonne - Auteurs Occitans & Catalans (over-blog.com)

Ma participation

 

Noël          

 

Les villages s'animent...                                                                       

Les souvenirs affleurent à ma mémoire ;                                             

La chaleur de la brique au fond du lit.

C'était le temps des rêves et des peurs...les douceurs !

Bonbons et biscuits...

Toutes ces illuminations, les façades des maisons et les rues se parent

de décors, la nuit devient magique.

L'atmosphère de Noël en Alsace est fraîche et cotonneuse;

Les fêtes débutent à la Saint-Nicolas le 6 décembre.

Ce jour-là ! Les enfants reçoivent des chocolats, du pain d'épices, c'est à

cette date que commencent les décorations, dans les rues, et dans les 

maisons; entièrement dédiées à la magie de Noël pendant tout le mois de décembre.

Noël reste la plus grande fête familiales, la crèche sous le sapin. On

confectionne les biscuits de Noël ( les bredeles ) .

À Noël, on reste en famille, grands-parents, parents, oncles et tantes,

cousins, cousines.

C'est une fêtes très religieuses, vers minuit la messe:

Les chants de Noël résonnent du fond de l'église.

C'est une ambiance riche d'émotion, de souvenirs d'enfance et de joie.

On place l'enfant Jésus dans la crèche en revenant.

Je me souviens du père fouettard, si on n'a pas été sage.

Nos jeux de neige, construction d'igloos, glissades, bonhomme de neige.

Les squelettes des arbres jouent avec la neiges:

Le spectacle est de toute beauté;

Lorsque le soleil couchant croise la lune;

Les couleurs se réchauffent de mille feux 

Evelyne Genique

 

 

Un Joyeux Noël à tous & toutes prenez soin de vous ...

 

Publié dans Atelier d'écriture

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>