Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne manquez pas l'enregistrement radio " Rue des Arts sur le site Rcf Pays d'Aude "

Publié le par Evy

Marie-Andrée Balbastre reçoit, toutes les deux semaines, des artistes audois : chanteur, sculpteur, peintre, écrivain.... le spectre est large !

 
Ne manquez pas l'enregistrement radio avec Bernard Cazeaux 
pour écouter les deux émissions  les dates.
 
l'émission passera la semaine prochaine :
Mercredi 3 Février à 11h30 et samedi 6 Février à 9h30
Le lien ci-dessous
 
Rue des Arts sur le site RCF Pays d'Aude :
 

 

 

 

 

Publié dans Enregistrement radio

Partager cet article
Repost0

Revues de Presse Marie Ader

Publié le par Evy

Revues de Presse Marie Ader


Marie Ader avec dans ses mains son premier ouvrage lors de la fête du livre.

Revues de presse

 

L’Indépendant – 27.09.2020

Céret : un premier roman pour Marie Ader

 

Pour son premier roman "La parcelle du sang", l’auteur fait voyager le lecteur en Corrèze. 

C’est l’histoire d’un meurtre qui se passe dans un verger près de Brive-la-Gaillarde, dans la parcelle du sang, selon le nom donné à cette partie de l’exploitation. Une femme, réputée dans sa profession, la capitaine Aline Bélars, va enquêter dans l’entourage de la victime et découvrir petit à petit à quel point sa vie est imbriquée de multiples façons dans le petit village de Corrèze où elle habite. Du coup, pour l’enquêtrice, il y a de nombreux suspects potentiels. Qui est l’auteur.e du crime ? 

 

Marie Ader écrit là son premier roman policier. Habitante de Céret, d’abord de 1990 à 1996, lorsqu’elle enseignait au lycée Déodat de Séverac et depuis 2016, à l’heure de sa retraite, elle a toujours été passionnée par les romans policiers. Alors pourquoi ne pas transformer sa passion en action : écrire à son tour une histoire criminelle, dans un décor qu’elle connaît bien, les vergers de Corrèze. A vous de découvrir cette enquête classique écrite dans un style simple et littéraire qu’elle a eu l’occasion de présenter aux visiteurs et visiteuses de la Fête du livre et des éditeurs le 6 septembre dernier à Céret…

Le roman est en vente à la librairie Le Cheval dans l’arbre et à la Maison de la presse de Céret.

(Prix : 18 €)

 

Bulletin de l’ADEAF (Association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France)

 

Octobre 2020


Partager cet article
Repost0

Biographie Marie Ader ...

Publié le par Evy

Biographie Marie Ader ...


Marie Ader avec dans ses mains son premier ouvrage lors de la fête du livre.

Biographie de l’auteure

 

Après un baccalauréat littéraire, Marie Ader travaille dans différents secteurs et reprend des études universitaires à Nantes, sa ville natale. Quelques années plus tard, elle devient professeure d’allemand, enseigne d’abord à Paris (pendant une année), puis dans les Pyrénées- Orientales pendant une dizaine d’années, à Perpignan (pendant 3 ans), et à Céret (pendant 6 ans). Puis elle est nommée en Corrèze, où, entre Egletons (pendant 3 ans), Brive et ses environs (pendant 16 ans), elle se consacre avec passion à l’enseignement de l’allemand du primaire à la classe préparatoire.  C’est au lycée Georges Cabanis, à Brive, qu’elle effectue la plus grande partie de sa carrière.

Marie Ader est mariée, mère de trois enfants et vit aujourd’hui avec son mari, également auteur, à Céret, dans les Pyrénées-Orientales.

 

Partager cet article
Repost0

Bivouac et campement Africains raconté par Robert Mondange ...

Publié le par Evy

Bivouac et campement Africains raconté par Robert Mondange ...

BIVOUAC ET CAMPEMENT AFRICAINS 

Vous savez tous ce que sont des bivouacs et des campements mais savez vous ce qu’ils sont pour des planteurs africains et plus particulièrement pour ceux qui vivent de la terre et des ressources de la brousse dans le village d’Assikoi en Côte d’Ivoire.

Quand les plantations de brousse sont trop éloignées du village, certaines sont à plusieurs heures de marche du village, les planteurs sont obligés de rester sur leurs plantations plusieurs jours, pour cela ils doivent s’organiser pour vivre en toute sécurité en brousse, pour s’abriter, pour se nourrir et pour se soigner. Ils s’abritent dans des cabanes faites avec de la terre mouillée ou avec des bambous qu’ils recouvrent d’un toit en toile. Pour dormir, ils font des lits en paille ou en bambou à même le sol. Pour s’éclairer la nuit, ils utilisent des lampes à pétrole et ils les gardent allumées toute la nuit pour se protéger des prédateurs. Pour se nourrir, ils amènent du village de l’attiéké et du foutou mais pour une semaine seulement et très souvent du riz et du poisson qu’ils mangent avec des oignons. Ils boivent l’eau des rivières parfois d’un puits. Femmes, hommes et enfants restent au campement au moins une à deux semaines. Quand la nuit arrive, ils se regroupent  autour d’un feu et se racontent des histoires. Ils se soignent par la médecine traditionnelle : par exemple des écorces de manguier mélangées avec du piment servent à lutter contre les infections, des racines de papayers écrasées avec du piment sont un médicament contre le paludisme. En brousse pendant la saison des pluies, il y a beaucoup de moustiques. Du fait des conditions de vie en forêt tropicale, il y a un risque important de morsures par les serpents et un risque élevé de blessures avec les machettes qui servent au nettoyage des parcelles. De plus l’harmattan qui est un vent très chaud le jour, plus froid la nuit, très sec et le plus souvent chargé de poussières souffle vers le sud ouest en provenance du Sahara et en direction du golfe de Guinée de fin novembre et jusqu’au milieu du mois de mars. Il rend les conditions de travail en brousse dure à supporter. Il est la cause de  migraines, d’hypertension artérielle et de bronchites. Après cela vient la saison des pluies qui n’arrange pas les choses. En fait, il y a deux saisons sèches, une de janvier à mai, une autre en septembre et deux saisons humides juin, juillet, août et octobre. Au milieu de tout cela, il faut placer le travail des planteurs en brousse. Pour le café cueillette en janvier et février, désherbage en avril, désherbage plantation en juin et juillet, cueillette en décembre. Pour le cacao plantation en avril mai et juin, désherbage en juin juillet août, cueillette en septembre, octobre, novembre et décembre. Pour le manioc brûlé en janvier et décembre, plantation en janvier, février, mars, avril, récolte en octobre. Pour la banane fruit et la banane plantain plantation en janvier février, récolte en août et septembre. Certains autres fruits comme les mangues et la tomate se plantent et se récoltent toute l’année. Avec ce planning de travail vous comprendrez la nécessité des bivouacs et des campements.  

Robert Mondange

Partager cet article
Repost0

" Roman Policier " Sylvette Faisandier ...Liste

Publié le par Evy

" Roman Policier "  Sylvette Faisandier ...Liste

 

Partager cet article
Repost0

" Nouvelles " Sylvette Faisandier...

Publié le par Evy

" Nouvelles "  Sylvette Faisandier...

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse.

 

Publié dans Listes Des Nouvelles

Partager cet article
Repost1

Livres Jeunesse " est Enfants " Sylvette Faisandier

Publié le par Evy

Livres  Jeunesse " est  Enfants " Sylvette Faisandier

 

Envie de le lire, n’hésitez pas passer commande directement auprès de l'auteur : sylvette.faisandier.auteur@sfr.fr. Indiquez vos coordonnées par mail, ainsi que votre adresse.

Partager cet article
Repost0

Revue de Presse Thérèse Cau...

Publié le par Evy

Revue de Presse Thérèse Cau...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Biographie Thérèse Cau

Publié le par Evy

Biographie Thérèse Cau

 

Biographie de Thérèse Cau

 

Née à Port-Vendres le 6 janvier 1948, je vis actuellement à Argelès-sur-mer, dans les Pyrénées-Orientales. J'ai enseigné pendant 37 ans comme professeure d'anglais et, depuis ma retraite en 2010, je me consacre pleinement à l'écriture.

 

 

Partager cet article
Repost0

Biographie André Pages...

Publié le par Evy

Biographie André Pages...

Biographie 

André  PAGES , né le 22 juillet 1938 à Esperaza aude

tous mes livres sont bilingues occitan-français

j'ai hérité de l'occitan grâce à mes parents et grands-parents

il a fallu que j'apprenne à l'écrire

je rencontre le public à l'occasion des salons du livre auxquels je participe

j'ai déjà présenté mes contes en écoles Calandretas à Pamiers et Cintegabelle

je suis membre de l'association les Auteurs  occitans et catalans

 

Envie de le lire lien ci-dessous

andre pages - Auteurs Occitans & Catalans (over-blog.com)

Partager cet article
Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>