Une pensée pour André Pagès, écrivain local ...

Publié le par Evy

 

Ayant tourné trop tôt l'ultime page

Du roman de sa vie,

À apprivoiser le futur, en sublimant le présent

 

-haut sur son nuage

Avec adresse, tout en finesse.

Créer de l'émotion... joue avec les sens

Du poids entier de ses pensées

D’essaim de mots, en banc de rimes

Tout en glissant entre les lignes,

Un peu de lui

Des choses de la vie

Avec mélancolie, et sensibilité

Atteindre la lumière

En franchissant le clair-obscur de la réalité.

 

Au fil des saisons, des années...

Rien n'arrêtait ta plainte

Il te plaît, ô belles lettres !

De jouer avec les mots,

De ce destin cruel et âpre

Hélas ce grand départ que tu n 'as point voulu

 En nous privant de ses mots.

 

Evelyne Genique  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bien triste nouvelle. Mes sincères condoléances à ses proches et ses amis. J'ai eu le plaisir de le rencontrer. Paix à son âme.
Répondre
E
Merci pour lui