Un extrait de " la croqueuse de mots " de l'Auteur Cathou Quivy...

Publié le par Evy

Un extrait de " la croqueuse de mots " de l'Auteur Cathou Quivy...

Extrait de « la croqueuse de mots » 

 

 

Alors elle raconta jusqu’au bout de la nuit et je l’ai écoutée sans l’interrompre jusqu’au petit matin comme hypnotisé par son charme.


« J’aime les mots qui s’inventent de nouvelle destinée et qui décident de changer de sens, de logique, ou de raison. Je me délecte des idiomes et des concepts qui acceptent de modifier leur signification, leur usage ou leur coutume. Je savoure les phonèmes qui s’autorisent à bouleverser leur perception des règles de grammaire et de syntaxe. Je me régale des vocables qui se permettent de nouveaux itinéraires .Je goûte avec gourmandise les proverbes, les charades, les dictons, les contre-pétries ou les jeux de mots.

Je me contemple dans la glace et observe mon visage. Sous le tain piqué d’auréoles brunes, qui me dessinent d’étranges taches de rousseur, j’entrevoie un autre moi, une identité différente, comme un sosie de ma figure ; le double de mon ego…

Qui suis-je ? Le reflet que me renvoie le miroir, n’est–il qu’une image de synthèse sans existence réelle ou la réverbération d’un être de chair, vivant et palpable ? Ce que nous voyons n’est souvent que ce que nous pensons affirma-t-elle 

Ne suis-je que la proposition inventée par mon cerveau pour paraître et bouger devant les autres, ou l’écho affaibli crée par une psyché exigeante et laborieuse ?

Qui me connaît ? Qui peut s’exprimer à ma place, sonder mon imaginaire, évaluer mon entendement, et parler en mon nom ?

Je suis comme les mots : versatile, changeante, aléatoire, incertaine, suivant les âges, les époques, les circonstances, les événements et les lieux…

Car, les paroles voyagent et traversent le temps, les espaces, les distances, mais leur compréhension, leur signification et leur traduction sont toujours approximatives et dissemblables .En franchissant les frontières, elles se chargent d’un sens nouveau et adoptent un autre mode de graphisme et d’écriture, de grammaire ou de syntaxe. Les mots sont analogues aux idées : fugaces, et différents suivant la culture ou le savoir qu’ils empruntent. Jamais la parole n’est universelle et jamais les idées ne sont identiques, car tels les humains, la pensée et la parole sont uniques, sans copie conforme, sans sosie parfait !

Je suis comme les mots : intraduisible souvent, ineffable fréquemment et, tout le temps difficile à déchiffrer et à décoder !

Idée cadeau pour les fêtes ou pour le plaisir et dédicacé...

Envie de le lire et découvrir d'autre choix cliquer sur le lien ci-dessous

http://auteurs-d-occitanie.over-blog.com/search/cathou%20quivy/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
A découvrir, à n'en pas douter.
Répondre
E
Une bonne idée cadeaux bonne soirée
B
j'ai acheté ce livre dans un salon du livre il est bien écrit les personnages sont très bien campés. Chaque nouvelle est un petit romane a elle seule ..je vous recommande ce livre
Répondre
E
C'est un plaisir merci pour ce partage bonne soirée