Extrait du livre " La porte sur l'imaginaire " de l' Auteur Evelyne Genique ...

Publié le par Evy

Extrait du livre " La porte sur l'imaginaire " de l' Auteur Evelyne Genique ...

Avec de belles fleurs, achetez un bouquin.

D’un roman historique, d’amour ou même noir,

Nouvelle ou poésie, conte issu du terroir,

Étonnez votre amour en lui offrant un livre.

La lecture et l’amour nous aident à mieux vivre.

 

Un beau livre pour les enfants et les grands ..Dédicacé

Lien ci-dessous

Extrait du livre 

 

Ce beau voyage


Pour commencer ce beau voyage je suis arrivée,

Pas loin… Là… À côté d'une forêt enchantée.

En poursuivant ma route, j'ai découvert, à travers

le feuillage, d'étranges silhouettes au loin qui se faufilaient.

Fées, elfes, dansaient au clair de lune.

Peu à peu mes pas se firent plus légers.

Devant moi, un tapis de mousse. Sur lui je me couchai.

Tout se taisait en l'instant et sur place, se figeait

Dans la nuit, je m'agenouillai au bord de la surface

aux reflets d'argent

Dialoguant en silence avec la lune,

Je perçus le murmure d'un ruisseau où venaient boire les fées.

Le vieux hibou se réveillait en hululant à la nuit.

Je ne savais plus où j'étais ;

C'est alors qu'une fée vint me prendre la main

Et me guida dans le cercle magique.

Le sous-bois était empli d'une brume légère ;

De petites formes mystérieuses survolaient la verdure,

Derrière ce rocher, une ombre venait de passer.

N'avez-vous pas remarqué là ?

Un elfe coiffé d'une cupule en guise de bonnet.

Un autre… vêtu, d'une tunique couleur d'automne,

Une fée couronnée de baie.


Mon imagination galopante m'emportait dans un tourbillon.

Vous souhaitez m'y retrouver ?

Fermez les yeux…

Au-dessus de l'herbe humide, à travers les branches,

souffle la brise.

Au détour du chemin la lumière se filtre…

C'est l'un des lieux magiques où on ne peut aller qu'à pied.

Un petit elfe est assis sur sa branche à regarder la lune.

Je me noie dans les yeux d'une fée d'une beauté enchanteresse

aux ailes scintillantes d'étoiles d'argent…

Une fleur avait osé poser sa corolle orangée entre ses mains de soie,

Et avait osé caresser ses douces joues.

Ses cheveux d'or sur ses épaules, étaient tout emmêlés de fleurs éparses :


Lilas à la senteur musquée, clématites, roses sauvages et tendres églantines…

Là, virevolte un papillon douceur gris bleu aux couleurs du temps,

Un autre jaune et ocre, puis un noir et blanc sur son petit pied

Deux escargots s'éloignent très émus. Oh ! Le petit ver de terre qui goûte la pomme !...

Sous ses yeux ébahis, son pas souple et léger fait murmurer le vent.

Elle parle aux arbres,

Elle connaît depuis toujours la langue de la nature…

Les arbres mystérieux écoutent sans bruit…


Je suis prise d'une doucereuse envie de laisser aller mon esprit

qui s'est un instant posé sur ce livre où les papillons avec leurs ailes

finement sculptées et ciselées ne ces-sent de venir et d'aller en cortège

répandant une poudre scintillante…

Mes rêves m'entraînent, chaque nuit, très loin.

Je parcours le monde dans chaque recoin je crois d'abord que c'est irréel…

Une force secrète me retient.

Là, dans mon royaume de forêts et de fantômes, sur le sentier qui mène au paradis,

Je contemple une forme présente qui s'élance éblouissante…

Je m'approche et je vois de la douceur.

De mes instants de rêveries profondes naissent des bon-heurs à n'en plus finir…

Murmures et sons étranges m'environnent.

Une brise légère vient jusqu'à moi…

Une Licorne : créature mystique, à nulle autre pareille, de pureté et de grâce.

À l'orée du bois la belle s'y promène, dès l'aube venue…

On y découvre des formes étranges,des personnages de contes de fées…


Cachées dans les bois, et les landes, elles ne sortent de leurs cachettes qu'à la nuit tombée…

Evelyne Genique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Un bien joli extrait, Evy,
Bravo et bon mardi,
Bisous♥
Répondre
E
Que c'est gentille merci pour le commentaire bonne journée bisous